Book d'Oreille grandit



Les vieux slogans de France Inter sont parfaits pour  Book d'Oreille :  Pour ceux qui ont quelque chose entre les oreilles, ou encore Ecoutez, ça n'a rien à voir..


A plein volume à l'air libre ou dans l'intimité du creux du tympan,  le bouche à oreille nous raconte des histoires. La culture orale est quand même bien à l'origine du savoir, non ?  Et l'idée, même, d'un baladeur de littérature est une jolie chose en soi. La littérature directement perfusée dans le conduit auditif, comme un secret. Du tympan aux tripes ou au cœur.


J'avais  en avril 2012présenté le portail Book d'Oreille sur mon blog Impermanence. A  l’origine cette start-up lilloise voulait redorer le blason de la filière livres audio, avec le lancement en 2009 d'un magazine en ligne, grâce à une bourse de la fondation Jean-Luc Lagardère. Book d'Oreille recensait alors toute la littérature audio et orientait vers les maisons d'éditions et les librairies de livres audio. Le bébé a bien grandi depuis, il est passé à la vitesse supérieure.


Tout ouïe


Il est peut-être utile de dire deux mots  du livre audio, ce support encore en marge des habitudes de lecture déjà pas mal perturbées par le numérique. Les livres audio ne sont plus réservés aux petits enfants ou aux malvoyants. Ce mode de lecture, ou plutôt d'écoute littéraire, est destiné à tous et  pour de multiples usages,  je l'avais déjà évoqué dans un billet sur l'éditeur audio Roadbook sur le Salon Littéraire ( RoadBook d'ailleurs référencé chez Book d'Oreille et récompensé par leur Plume d'or pour leur titre  Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad.)


Le livre audio est fait pour les enfants,  les ados,  les adultes et  les personnes âgées. Du berceau au cercueil en somme. Se cultiver ou de divertir dans le train, en avion, en voiture dans les embouteillages, chez soi en vaquant aux travaux d'intendance, en préparant le pot-au-feu, le soir dans son lit, dans son bain, dans les salles d'attente, à l'hôpital...partout !  Je suggère même aux parents d'en offrir à leurs petits plutôt que de les coller devant la télé, afin qu'ils se fabriquent eux-mêmes leurs images et découvrent de beaux textes. Le livre audio, plus fort que la tablette ou la liseuse peut se rendre invisible et  a l'avantage de laisser  les mains libres...(et que dire d'ailleurs des livres audio érotiques à écouter à deux ...ou plus, c'est vous qui voyez...puisque vous avez les mains libres  )


Bref, du bout des doigts, avec les yeux ou  avec les oreilles,  sur des pages  ou  des écrans, des smartphones, des terminaux, des CD, des clés USB...  ceux qui prétexteront ne pas avoir d'outils pour entrer en littérature seront de mauvaise foi. Cependant, pour faire ses premiers pas avec les livres audio il faut savoir se concentrer pour se familiariser avec les voix. C'est là tout l'art de ce support, le texte doit être restitué à l'auditeur de façon à ce qu'il accroche et libère son imaginaire.


bo2





Pour en revenir à Book d'Oreille, ce qui change, désormais, c'est que  Book d'Oreille n'est  plus seulement un portail de référencement, mais une plateforme multiservices, librairie, diffuseur et éditeur producteur. L'enseigne se veut être incontournable, LE spécialiste du livre audio en langue française, avec un large éventail de choix : romans, documents en tous genre, guides pratiques et magazines. Une actu livres et voix est mise à jour fréquemment grâce à une veille du secteur audio,  des chroniques et  dossiers divers sur les technologies voix, les comédiens, les auteurs, le numérique, les audio-lecteurs, un agenda, et enfin, des ressources pro complètent le site qui manifestement ne veut oublier rien ni personne, s'adressant aussi bien aux lecteurs qu'aux professionnels du livre. Book d'Oreille production propose aussi des castings et  des créations sonores exigeantes pour compléter l'offre existante. 


A vrai dire, vu l'inflation de librairies numériques et virtuelles qui se positionnent sur le marché des e-book et audio-book, l'enseigne doit être au top pour  se démarquer et s'imposer comme incontournable. Le site ratisse large parce qu'il y a un lecteur audio en chacun  de nous qui s'ignore, et même le bachelier  lorsqu'il révise, parce qu'en perfusion auditive , le programme littéraire est plus fun à réviser...


Encore une fois, pour devancer les arguments des grognons, il ne s'agit pas de vouloir remiser le livre papier au grenier, surtout pas, les nouveaux modes de lecture se complètent et les livres numériques et audio, pour ma part, me ramènent toujours au livre papier. La particularité du livre audio est qu'il donne une dimension différente au texte que l'on connait déjà et encourage  à découvrir la version papier pour compléter son approche si on ne le connait pas. 


Anne Bert


Book d'Oreille, le site 

1 commentaire

Entièrement d'accord, réviser avec du son c'est bien plus sympa ! Il suffit juste d'arriver à se concentrer sur les leçons et on les mémorise en un clin d'oeil !