Le Festival Livres en tête et son Bal à page

LET2014_affiche-724x1024

Pour que la littérature reste vivante, il faut la rendre accessible et la fêter joyeusement, ce que fait très bien le désormais fameux

 Festival Livres en tête  organisé pour la 6 ème année par le Service culturel de l’Université Paris-Sorbonne et Les Livreurs.


L’événement est présidé  cette année par Raphaël Enthoven ( Le philosophe anime des émissions sur France Culture et Arte) et se déroule comme  toujours fin novembre  à Paris, à  l’Auditorium  Saint-Germain 4, rue Félibien, Paris 6e. ( Près du Marché St Germain), en voici les dates :


du mardi  25 au samedi 29 novembre.


Pour ceux qui l’ignoreraient, le concept de ce  Festival est de célébrer  la littérature par une mise en voix d'une multitude de  textes choisis et lus par Les Livreurs.  

Ces excellents comédiens rodés à l’exercice de la lecture à haute voix ont tous les talents, ils dénichent des perles rares ou font  des lectures inattendues de textes connus comme il savent aussi séduire ceux qui lisent peu en leur offrant le plaisir magique des histoires  racontées lors des veillées de jadis.

Les événements littéraires populaires sont assez rares pour que l'on salue celui-ci. L'adjectif populaire revêtant ici tout son sens rassembleur sans connotation péjorative, nous sommes tous, lecteurs, des gens du peuple, ordinaires, curieux et amoureux des mots et des beaux textes.  


Voici ce qu’en a dit l’écrivain Pierre Jourde, invité l’an dernier :

« Par la magie de la voix, la littérature prend corps, s’installe et devient accessible. J’ai vu, pendant les séances de Livres 
en Tête, des gens se passionner pour des textes qu’ils n’auraient jamais eu l’idée d’aborder ; rire aux éclats et s’émouvoir, des spectateurs qui lisent peu comme ils me l’ont confié, puis se précipiter pour acheter le texte. La voix est le passage privilégié vers le plaisir du texte. Je crois qu’il y a un grand avenir pour ce genre de manifestation. »

Pierre Jourde a raison, j'ai assisté aux deux dernières éditions, l'expérience de  l'écoute des Livreurs est déroutante et addictive. Déroutante parce qu'elle nous démontre qu'un texte n'est ni figé ni capté définitivement,ce qui devrait calmer les ardeurs péremptoires des critiques...et  addictive parce que la lecture à haute voix est un art qui nous renvoie à notre enfance : raconte-moi une histoire...


 Si cet événement s’adresse avant tout aux lecteurs et écoutants, de nombreuses personnalités du monde littéraire et musical seront présentes au cours de ces 5 soirées qui vont explorer plusieurs univers au travers de textes  lus. 

 La séance d’ouverture du mardi  a pour thème la critique des textes audio, mais il est prévu aussi, le lendemain, une soirée Rouge et  Blanc,  Grands Crus et de Belles Lettres... prétexte à une discussion vineuse. 

Les trois derniers soirs sont consacrés à des textes qui ont pour thème, jeudi  la science (invité André Brahic) , vendredi le cinéma  (invité Jean-Claude Carrière) et samedi  l’érotisme (invité le pdt du Festival Raphaël Enthoven).


Cette traditionnelle soirée de clôture du samedi A Rougir de lire, le Bal à la page est  terriblement festive parce que tour à tour on y lit des coquineries parfois très salées et on y danse sur des rythmes de salsa ou de rock  forcément démoniaques. Bref, ce sera chaud bouillant ( le cru 2013 fut assez épique),   le thème 2014  de ce samedi 29 novembre est le registre érotico/comique. 

Les auteurs lus au cours de la soirée  : André-Robert Andrea de Nerciat, Jean-Baptiste de Boyer d’Argens, Muriel Cerf, John Cleland, Denis Diderot, Hanan El-Cheikh, Alice Ferney, Raymond Jean, Boris Le Roy, Jean-Luc Leclanche, Honoré de Mirabeau, Nimrod, Michel Tremblay, Voltaire, etc.

Et comme au cours des 2 soirées précédentes, le lauréat d'un Prix de textes très courts (400 mots) illustrant le thème de la soirée,  sera désigné et son oeuvre lue. Ce Prix littéraire est organisé par Short Edition .


Consultez le programme du Festival et réservez-vite vos places car l'an dernier la salle était comble à toutes les soirées. 


 Livres en tête  compte parmi ses  partenaires :  France Culture, l’Auditorium Saint-Germain, la
Mairie de Paris, l’Institut Finlandais, les éditions Gallmeister et Actes Sud, la librairie La Manœuvre.


→ Programme 

→ Réservations :   leslivreurs@leslivreurs.com


Anne Bert



Aucun commentaire pour ce contenu.