Serge Filippini, J’aimerai André Breton : L’essentiel est le vraisemblable

Serge Filippini, J’aimerai André Breton : L’essentiel est le vraisemblable

Pour s’attaquer à une figure telle que celle de Breton, « pape du surréalisme », il faut avoir une bonne connaissance du personnage et de ses œuvres, car tout pourrait très vite sonner faux. Dans son roman J’aimerai André Breton , Serge Filippini se... Lire la suite

André Breton, Benjamin Péret : au-delà des postures

André Breton, Benjamin Péret : au-delà des postures

La correspondance entre André Breton et Benjamin Péret permet de mettre à jour une des parts les plus sympathiques du mouvement. Cet échange sous le sceau d’un respect mutuel et bien sûr de l’amitié met en exergue le rôle qu’a pu jouer Péret au sein... Lire la suite

Note sur la suppression générale des partis politiques

Note sur la suppression générale des partis politiques

"Le mal des partis politiques saute aux yeux, ne sont-ils pas même du mal à l'état pur ou presque ?" Rares sont les petits livres aussi puissants que cette réflexion posthume de la philosophe Simone Weil (1909-1943), Note sur la... Lire la suite

D’un surréalisme transgenre…

D’un surréalisme transgenre…

                    Il n’est hélas pas fait assez écho, dans le monde de la critique, aux cahiers émanant d’associations ou de cercles d’étude. Pourtant, ces publications représentent de précieuses sources de connaissances. Bien qu’émanant du monde... Lire la suite

Le Tome IV des "Œuvres complètes" d'André Breton dans La Pléiade : jamais il n'aura autant écrit sur l’art qu'à la fin de sa vie...

Le Tome IV des "Œuvres complètes" d'André Breton dans La Pléiade : jamais il n'aura autant écrit sur l’art qu'à la fin de sa vie...

L ’œil existe à l’état sauvage , peut-on lire en ouverture du Surréalisme et la Peinture , dont les premiers brouillons furent écrits dès 1928. Le ton est donné. Volent en éclats les normes. Il s’agit de briser les idéaux pour magnifier la... Lire la suite