"Les vents d'émeraude", Ankama réinvente le livre dont vous êtes le héros

Genre inventé dans les années 1960 et porté au succès par l'auteur Ian Livingstone, le livre dont vous êtes le héros est un livre-jeu composé d'une multitude de petits chapitres qui sont autant d'événements possibles et dans lesquels le lecteur-personnage progresse, avec des dés le plus souvent, afin de réussir à finir l'aventure dont il est le héros. Ankama, toujours fidèle à sa folle inventivité, s'associe à Bayard jeunesse pour adapter ce genre au monde d'Incarnam et poursuivre l'aventure déjà déclinée en jeu vidéo, jeu de cartes à collectionner, jeu de plateau, dessin animé... 

Après plusieurs pages de règles, vous voilà donc embarqué dans la prestigieuse quête des six Dofus, oeufs magiques aux pouvoirs insoupçonnés, et dans la peau d'un aventurier, jeune novice de la garde d'Incarnam. Mais le démon Dark Vlad détient le Dofus émeraude et menace toute la contrée. A vous de récupérer le Dofus et de sauver le monde ! 

Comme dans tout jeu de rôle qui se respecte — mais ici, le maître, c'est le livre ! — le personnage est représenté par une fiche (feuille de route) avec ses caractéristiques et progressera au fil de l'aventure. Innovation, aucun besoin de dé comme dans les classiques du genre, un astucieux système inclus dans le roman comblera tous les lecteurs-joueurs. Chaque chapitre se termine par un choix à faire, qui conduira le lecteur-joueur à tel ou tel autre chapitre et confère à ce livre une durée de vie incroyable.

La part peut-être la moins simple à gérer, ce sont les combats proprement dits, où il ne sera pas toujours simple d'éviter les coups, mais les potions de vie viendront à point nommé. Evitez donc les modes "gros-bill" et prenez le temps de maîtriser vos techniques et de bien vous équiper avant d'affronter les plus coriaces bestioles que vous réserve cette aventure. 

Pour tous les fans d'Ankara et les aventuriers en herbe, Les Vents d'émeraude inaugure une série de romans-jeux conçus avec beaucoup de soins et l'humour habituel — c'est-à-dire déjanté — d'Ankama. 

Loïc Di Stefano


Halden, Les Vents d'émeraude (romans Dofus, 1), Ankama - Bayard jeunesse, 400 pages, 12,50 eur

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.