Justice, le paladin façon Ankama !

Ankama poursuit la publication de ses Wakfu heroes, personnages légendaires de l'univers Wakfu : après le Corbeau noir ou Remington, voici le paladin qui rappelle le mieux que "l'épée est l'arme du justicier par excellence, elle tranche dans le vif, fauche les situations épineuses et dénoue le coeur des problèmes. Elle permet également d'accéder à une vaste galerie de poses de justicier ! Facile à l'emploi, c'est le nec plus ultra en matière de chorégraphie martiale" : le Chevalier Justice.

Pour son fils, Junior, qu'il n'a que pendant les vacances scolaires, le Chevalier Justice est surtout un papa absent. Pas le temps de jouer quand on est le plus grand chasseur de shushus (démons) du Monde des Douze, qu'on passe son temps à enfermer les méchants et à combattre le mal. Et justement, beaucoup de travail attend le Chevalier Justice alors que l'immonde Docteur Kralamoure (mi-homme mi-poulpe, 100 % infecté par un shushu) a réuni ses troupes (Le bouffon Rieur, Le Roubisheur, Kate Oumane, Blérom, Amy l'empoisonneuse) et rêve de se venger de celui qui les a tous déjà vaincu et emprisonné. 

Combats épiques, roublardises, et toujours autant d'humour et de références déjantées  — il faut être un peu geek pour tout comprendre, mais pas forcément, par exemple Kate Oumane [cat woman] est une femme chat, et lance en plein combat "une vraie chachatte sur un toit brûlant"... le chacha étant aussi une référence interne à Wakfu, ça se complique un peu —, voici la marque de fabrique d'Ankama. Et on adore ! Avec tout cela, le Chevalier aura finalement le temps d'apprendre à s'occuper de Junior pour en faire, à son tour, un digne épéiste du clan Justice.  


Loïc Di Stefano

 Faouz.B, Jebedaï, Ankama, "WAKFU Heroes", octobre 2013, 72 pages, 12,90 eur


Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.