Ecrire une critique
Gabrielle Althen, Soleil patient : "Pour que chaque jour la parole m'éveille"

Gabrielle Althen, Soleil patient : "Pour que chaque jour la parole m'éveille"

Professeur émérite de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Gabrielle Althen, pratique la littérature, la musique et la peinture. Elle publie son premier livre, Le Mythe d’Œdipe (Armand Colin), sous son nom d’état-civil, Colette Astier, en... Lire la suite

Michèle Finck, Le livre des transmutations : Feu sacré

Michèle Finck, Le livre des transmutations : Feu sacré

Au large des dissonances d’une hypermodernité liquéfiée dans une bavarde incontinence, l’universitaire Michèle Finck recueille en volume des moments de grâce musicale et invite à une manière de « transgression positive » par l’énigme de « la troisième... Lire la suite

Didier Ayres, Un poète par le Feu

Didier Ayres, Un poète par le Feu

C’est à une cérémonie secrète que nous convie Didier Ayres dans les poèmes qui composent la première partie du livre, « Flamme ou le travail de nudité », qu’il vient de publier aux éditions Arfuyen. D’emblée, il sait qu’il doit trouver les mots... Lire la suite

« Les poires décervelées » de Hans Arp

« Les poires décervelées » de Hans Arp

Les dialogues de sourds d’Arp sont des plus efficients. Ils renvoient les plaisanteries surréalistes à des pâles copies   du co-fondateur de Dada qui secoua les évangiles rationalistes ou mystiques. Il n’hésita pas à dresser des assiettes en révolte... Lire la suite

Gérard Pfister. Présent absolu : Les mots se posent…

Gérard Pfister. Présent absolu : Les mots se posent…

Gérard Pfister est un poète remarquable et trop peu remarqué. Si sa discrétion naturelle prolonge une modestie peu commune, elle ne sert guère une œuvre qui mérite plus qu’un vague salut. Signe des temps, les poètes ne sont plus écoutés ou si peu,... Lire la suite

Anise Koltz : Parole de femme

Anise Koltz : Parole de femme

La poésie adoucirait-elle la chose au monde la plus répandue – le désespoir ? Une grande dame « à court de prières », Anise Koltz la rend intelligible au cœur et en fait tout à la fois une œuvre, un souverain antidote – et un lieu de naissance.  ... Lire la suite