Annabel Sougné sourire pour ne pas pleurer

il y a 3 mois Suivre · Utile · Commenter



En une époque où un érotisme sophistiqué (faussement) tient le haut du pavé, Annabel Sougné rappelle que la  féminité peut caresser (si l’on peut dire) d'autres ambitions La photographie devient le moyen de faire glisser la femme de l'ombre à la lumière en approfondissant le concept d’intimité.
Certes l’artiste joue du charmant, du décoratif mais en les décalant par des jeux formels de détournements. Ils donnent à la femme tout l’espace en faisant le vide autour d'elle.

 

Le  portrait est transformé en morcellements. Rien n’est totalement « donné » à l’image. Et cela au nom d’une saisie qui coupe la chique à un réalisme trop tenace. La femme semble vivre libre dans un temps pur. Elle est sauvée des eaux saumâtres du passé comme de certains photographes et du regard ambigu qu’ils portent sur  la féminité.

Le corps parle soudain  une langue libre, poétique parfois et parfois ironique. Reste l'existence dépouillée, l’éloge de son secret. L’artiste belge le préserve en soudant l’invisible au visible, l’évidence à ce qui demeure caché et s'"habille" de forces poétiques.  Mais la rose noire de la blessure est toujours là.

 

Jean-Paul Gavard-Perret.

 

Voir le beau site de l'artiste : www.annabelsougne.com

il y a 3 mois Suivre · Utile · Commenter
Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les interviews du Salon littéraire. 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur