Ecrire une critique
Aldo Qureshi : tant que vibrent les hanches du limonaire

Aldo Qureshi : tant que vibrent les hanches du limonaire

Aldo  Qureschi rend le réel onirique même lorsqu'il évoque des vies vouées aux fournaises. Ses historiettes de derrière les fagots donnent une vision oblique d'un monde à la trivialité plus ou moins positive.La poésie devient appétissante et oblige à... Lire la suite

Chaos-cidence de Thibault Marthouret

Chaos-cidence de Thibault Marthouret

Les mots s’accumulent dans la dérive labyrinthique de "smog rosé". Mais sans jamais étouffer le lecteur.  Dans un été de tous les dangers des phénomènes naturels ou non cassent l'ordre établi et par un effet papillon essaiment sur toute la planète. Et... Lire la suite

Les émaux d'amour de Piet Lincken et Edith Södergran

Les émaux d'amour de Piet Lincken et Edith Södergran

Dans ce livre Piet Lincken rappelle qu'il est deux : à savoir poète et traducteur. Et il insère dans ce livre une oscillation entre ses propres poèmes et ceux d'Edith Södergran (1892-1923) poète scandinave majeure. L'ensemble devient une dérive sur... Lire la suite

Denis Ferdinande : black-out

Denis Ferdinande : black-out

Denis Ferdinande fume et fulmine en petit voltigeur et en buvant des verres de gin loin des soirées où tout semblent avoir été dit, et ce pour travailler encore. Il ramasse les phrases à la volée sans se lasser. Le voici face à face avec ses vieux... Lire la suite

Charles Dickens et Wilkie Collins : carnets de route et déroute

Charles Dickens et Wilkie Collins : carnets de route et déroute

Charles Dickens et Wilkie Collins écrivirent – en 5 articles formant chapitres – un petit chef d’œuvre pour Household Words . Il resta longtemps oublié. Il s'agit pourtant d'une fête de l'esprit tant l'ironie est de mise. Pour preuve et en premier... Lire la suite

Jean Esponde : les petits maîtres et le génie

Jean Esponde : les petits maîtres et le génie

Jean Esponde remet des pendules à l'heure. Mixant le roman (vaguement) épistolier et celui de voyage, l'auteur prouve que Kafka vaut bien plus que ses lecteurs. Derrida compris même s'il est mieux traité que les autres thuriféraires (Barthés entre... Lire la suite

Erich  Von Neff  sans fards

Erich Von Neff sans fards

Erich Viktor von Neff est né aux Philippines le en 1939. Peu de temps avant la Seconde Guerre Mondiale, sa famille est revenue s’installer aux États-Unis. L'auteur a servi dans la Marine, puis a travaillé comme inspecteur de terrains, brasseur,... Lire la suite

La grande lessive d'Alexandre Desrameaux

La grande lessive d'Alexandre Desrameaux

Il existe un incontestable lyrisme dans la poésie de Desrameau. Et ce aux divers endroits de la découpe du souffle "au torchon, en balance". Il dégringole, remonte en vertige "à gros sel à l'acharné" en ce qui devient le livre (dissident) d'heures et... Lire la suite

Portrait du poète en Moïse

Portrait du poète en Moïse

Olivier Domerg se livre à une poursuite et une pénétration inédites au sein de couches géologiques comme des paysages de la Montagne Sainte-Victoire. Les couches que proposent le livre ne sont donc pas que sédimentaires mais appartiennent à des zones... Lire la suite

Jean-Luc Lavrille le bilatéral

Jean-Luc Lavrille le bilatéral

Lavrille a entièrement articulé Remamor autour de l’opposition qui penche en faveur du blanc contre le noir d’où pourtant tout part. A savoir la mort d’une sœur envolée « chez les anges » - expression maternelle afin de contrecarrer l’innommable.... Lire la suite