Giacometti & la modernité

LaM, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Villeneuve d’Ascq, accueille jusqu’au 11 juin 2019 Alberto Giacometti. Histoire de nous emmener vers un autre voyage. Au-delà de L’Homme qui marche il y a une aventure nouvelle. Une approche de l’art moderne qui a parfois été occultée… Car vous croyez connaître l’œuvre de Giacometti ? Erreur.
Une exposition s’enrichit toujours du contexte du musée dans laquelle elle est présentée. En plus du thème choisi comme fil rouge. Ainsi, au LaM, entre la collection d’art moderne qui regroupe les artistes présents en 1922 quand Giacometti arriva à Paris, et la collection d’art brut qui déploie ses dimensions populaires et atemporelles, le visiteur s’imprègne aussitôt d’un étrange mélange que ponctue la dernière collection d'art contemporain, soulignée par une œuvre d’Annette Messager.

Puissante rétrospective qui présente, aux côtés des sculptures en bronze, les travaux préparatoires en plâtre – qui parfois devinrent aussi des œuvres à part entière. Plus les dessins et les peintures qu’il n’a jamais cessé d’exécuter. Ainsi l’on peut sentir ce qui a bouleversé Giacometti. Et ce qui lui a permis de nous transmettre ce frisson. Tout en creusant la question de la représentation, il est parvenu à s’extraire des canons de l’époque. Inscrivant son sillon original dans le courant moderne. L’avant-garde ne le rebute point. L’abstraction l’attire. Mais il parviendra à conserver sa marque. Jamais ne se sera perdu. Néo-cubiste un jour ou surréaliste le lendemain mais toujours unique. Toujours sur la même voie… D’abord l’intensité. Une vibration unique qui touche le regardeur dès qu’il regarde un dessin, un croquis, une enveloppe griffonnée. Ce sont toutes ces nuances qui sont ici présentes. Prégnantes, dans cette exposition remarquable.

De très belles pièces à découvrir. Et un très bel objet en souvenir. Ce catalogue aux reproductions soignées. A la mise en forme accueillante. Ponctuée de textes érudits mais agréables à lire. Autant dire un succès sur toute la ligne.

 

Annabelle Hautecontre

Catherine Grenier & Sébastien Delot (sous la direction de), Alberto Giacometti – une aventure moderne, Gallimard/LaM, mars 2019, 224 p. -, 35 €
Découvrir les premières pages...

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.