Vee Speers : les braqueuses

Vee Speers : les braqueuses

      Vee Speers fait tout pour que le regard s’éprenne de celles qui ne sont ni des Vierges Marie ni des Marie-Madeleine. De telles femmes renvoient plus à la semence humaine qu’au semen divin. Pour le photographe elles... Lire la suite

Jacques Henric : la patiente française

Jacques Henric : la patiente française

Dans le « Catherine Millet » d’Henric  : chaque épreuve devient une preuve d’amour des deux côtés de l’appareil photographique.   Le trop veut éponger le peu là où deux partenaires cheminent l’un vers l’autre grâce au médium. La subjectivité... Lire la suite

Laurence Ladougne : Pink Fluide

Laurence Ladougne : Pink Fluide

Pink Lady a de beaux pieds, de belles jambes. On ne peut en dire plus. Seuls sont visibles ses grimpées ( à un arbre) et ses chutes (ouatées). Un coin de nature ou une salle de bains, du concave au convexe, peuvent s’imaginer de belles fesses, des... Lire la suite

Quand la nudité se moque d’elle-même : Sue Rynski

Quand la nudité se moque d’elle-même : Sue Rynski

L’œuvre de Sue Rynski propose des hypothèses vagues que n’aurait pas reniées un Beckett. Comme lui la photographe ne peut songer à la grâce vu les drôles d’  « anges » en circulation dans son univers.  Et si souvent les œuvres d’art sont considérées... Lire la suite

Bernard Dufour : préférer Martine à Marine

Bernard Dufour : préférer Martine à Marine

                      Bernard Dufour, « Martine »,  coll « Erotika », Chez Higgins, Montreuil, 200 E...   Pour Bernard Dufour la dénudation devient la nudité, l’inverse est vrai aussi : c’est là selon lui la seule vérité, la vérité... Lire la suite

Jean Marc Millière : murmures d’eros

Jean Marc Millière : murmures d’eros

Jamais assez les dentelles mais parfois jamais assez de corps : dans les deux cas les femmes d'aube de Millière s'avance en effet d’ombre comme   dans l'attente du déjà su et depuis toujours accompli. Le photographe parle à travers elles en se   ... Lire la suite

Abbou de souffle

Abbou de souffle

Feinte d'incarnation, la photographie devient avec Jonathan Abbou   le lieu où le visible   est transfiguré, transformé mais aussi en effacement : il est livré au vertige virtuel. L'être lui même est offert à ce trauma perceptif là où d'une certaine... Lire la suite

Diana Lui : mâles y pensent

Diana Lui : mâles y pensent

Les femmes de Diana Lui sont seules : elles n’ont plus de papa, de maman et leur amant est absent. Leur vie c’est couci-couça, leur carapace n’est pas pour autant cabossée. Même sous l’eau des au-revoir elles sont sirènes en leur foutoir. Sous la... Lire la suite

Vlastimil Kula : plurielles fondamentales

Vlastimil Kula : plurielles fondamentales

                      Vlastimil Kula s’attache à maintenir le frémissement des corps saisis dans leur nudité néanmoins plus ou moins remisée. Les représentations figuratives sont joyeuses dans la lumière créée par le choix du noir et blanc. Il est... Lire la suite

Fantasmagories de Michel Lagarde

Fantasmagories de Michel Lagarde

                        L’originalité de « Dramagraphies » est contenue dans son titre: chaque œuvre devient une image miroir et cristal hautement dramatique d’un film impossible. Elle suggère une intrigue, condense un récit. Ces... Lire la suite

Bernard Dufour : l'Eden et après.

Bernard Dufour : l'Eden et après.

  Marine et Laure deviennent des légendes dont les contes sont plus vrais que nature par la narration qu'en propose le photographe. Il capte les flux de lumière au cœur de l’obscur, puise dans le nocturne féminin des clairs de lune en des   remise... Lire la suite