Ecrire une critique
Lire et voir l’Enfer

Lire et voir l’Enfer

Il l’appelait simplement La Comédie et la considérait comme un poème sacré. Dante Alighieri rédigea une bonne partie de son œuvre, commencée en 1303, en exil à Ravenne où il mourut en 1321. Ce n’est que plus tard, au XVIe siècle, qu’elle deviendra... Lire la suite

Dante et la "Différance"

Dante et la "Différance"

Ce qui fait La Divine Comédie est la conscience douloureuse et jouissive de la "différance" (Derrida) qui transpire en une telle démarche. Le défi que Dante a relevé  est de savoir donner forme à la pression informe de cette "différance".   À savoir... Lire la suite

Dante et les ombres

Dante et les ombres

Dante aura montré la délectation que peut faire un créateur des agonisants post-mortem afin d'accorder une éternité au temps. Ici, l'avantage pour un lecteur français est de pouvoir confronter sa propre lecture – à travers la traduction de William... Lire la suite

Paradis : Danièle Robert clôt magistralement la "nouvelle" Divine Comédie

Paradis : Danièle Robert clôt magistralement la "nouvelle" Divine Comédie

L’aventure débuta en mai 2016 avec la parution du premier tome qui renvoyait la fameuse traduction de Jacqueline Risset, parue chez Flammarion, dans les ténèbres de l’oubli car nous tenions, enfin, une version bilingue qui offrait au lecteur français... Lire la suite

La divine traduction du tome 2 – Purgatorio

La divine traduction du tome 2 – Purgatorio

On ne reviendra pas sur les raisons de cet extraordinaire travail présenté lors de la parution du premier opus , en mai 2016, qui consiste, pour Danièle Robert, à appréhender le texte dans l’intégralité de la structure élaborée par Dante, cette... Lire la suite

L’Enfer : enfin !

L’Enfer : enfin !

Oui, mieux vaut tard que jamais, dit l’adage, mais diable  ! nous aurons longtemps attendu ce moment de délivrance pour goûter, enfin, à l’intégralité de la structure élaborée par Dante, et ces fameuses terza rima et terzina portées à un niveau de... Lire la suite