Map cities : des cartes aux allures d'enluminures

Entre Babylone, la mythique, Paris, la sublime, Los Angeles, l'énigmatique, Valparaiso, la légendaire, Sydney, la Terra nullius, Montréal, l'Iroquoise, aucun point commun entre toutes les cartes de ces villes, sinon le puissant pouvoir de faire rêver le lecteur.

A Sydney, lieu sauvage et inexploré, la Terre sans maître, sont envoyés au XVIIIe siècle, les convicts, les bagnards anglais qui n'ont plus rien à perdre. Après des débuts difficiles sur une terre où rien ne pousse, Ils bâtiront en moins d'un siècle avec leurs descendants une cité incontournable.

Cas de figure différent, mais tout aussi complexe à Los Angeles, où à la même époque, une troupe d'Espagnols sales et épuisés comme venant du fin fond de la terre suivent une piste indienne à la recherche d'une ile contenant d'immenses quantités d'or. A défaut du métal précieux, ils créent le Pueblo de Los Angeles, la future ville où tout est possible.

A Montréal, la ville est déjà habitée lorsque Jacques Cartier l'atteint en 1535, la région fertile avec ses grands champs de blé et ses forêts denses.
A chaque voyage, les explorateurs dessinent des cartes somptueuses qui racontent les hommes et les lieux et passionnent Francisca Mattéoli, écrivain de voyages, qui signe ce livre poétique et splendide.

A travers l'histoire de vingt trois cités dont elle relate brièvement l'histoire, elle propose les cartes qui la fascinent depuis toujours. Que ces villes aient disparu ou soient richissimes, perdues dans la jungle ou verticales, immenses ou minuscules, chacune des gravures les représentant offre un voyage unique et magique.
Toutes avec leurs couleurs sourdes ou chatoyantes et leurs détails  aux allures d'enluminures sont des œuvres d'art.
 

Brigit Bontour

Francisca Mattéoli, Map cities histoires de cartes, Editions du Chêne, octobre 2017, 171p. - 35 €

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.