Nana au Lucernaire, un beau bout de soirée

© A.MOMPO

Les acteurs attendent leur public d’un air faussement complice, avec une connivence un peu méprisante. Ils posent, singeant eux-mêmes leur posture narquoise, un peu gouailleuse. Le propos est descriptif ; on craint initialement d’avoir affaire à une simple histoire. Heureusement les narrateurs se fondent vite dans les personnages dont ils décrivent les frasques. Le spectacle se sert bien de cette distance toujours variable entre les comédiens et leurs personnages. Les phrases de Zola sont croquées dans des tableaux vivants, rapidement convoqués, aussitôt congédiés. Les protagonistes de l’action en paraissent éphémères et fragiles, emportés dans le tourbillon d’une existence qui les ballotte sans ménagements. On se laisse donc porter sans difficultés par le propos.


© A.MOMPO

Une adaptation réussie du roman de cette môme perdue étourdissante dépeinte par Zola. Un spectacle cru, désenchanté, nourri de doutes et de désillusions. Les acteurs, qui signent l’adaptation et la mise en scène, habitent leur propos, présentent un travail accompli et efficace. La représentation est ornée de chansons de rue, du style Paris populaire. On passe du pathétique à l’ironique, on joue de provocations, s’arrêtant juste à temps. Mais le propos n’a d’autre vulgarité que celle de son objet. Le climat passe allègrement du pathétique à l’ironique, de façon souple et allègre. Il s’agit d’une tranche de vie bien découpée, un peu saignante, à l’odeur âcre mais agréable. Dans les limites de ses intentions, le duo Cohen/Goudot nous fait passer un beau bout de soirée.


Christophe Giolito


Nana de Emile Zola, mise en scène de Céline Cohen, Régis Goudot


Avec Céline Cohen, Régis Goudot


Régie son et lumière : Stanislas Michallski

Création lumière : Philippe Ferreira

Décor et accessoires ; Sha Presseq

Production groupe Ex Abrupto, avec le Concours du Ministère de la Culture et de la communication – DRAC Midi-Pyrénées et le soutien à la diffusion de la Région Midi-Pyrénées.

Du 25 septembre au 17 novembre 2013


Authéâtre Le Lucernaire,

53 Rue Notre-Dame des Champs
75006 PARIS 01 45 44 57 34


Du 25 septembre au 17 novembre 2013, du mardi au samedi à 21h30, le dimanche à 17h.

Durée du spectacle 1h10.

Aucun commentaire pour ce contenu.