Réédition du « Diqueno » - Hommage à Raymond Queneau, quarante ans après sa mort

il y a 1 mois Suivre · Utile · Commenter

 

Loin du bruit médiatique et dans le pur respect de la mémoire d’un des plus grands écrivains du siècle passé, les Éditions Universitaires de Dijon ont réédité le 25 octobre de cette année le Dictionnaire des personnages de Raymond Queneau de Pierre David (le Diqueno, comme le surnomme l’auteur) afin de commémorer le quarantième anniversaire de la mort de l’auteur. L’ouvrage est augmenté et surtout illustré par des œuvres picturales originales du peintre Jean-Marie Queneau, le fils de l’auteur. Il s’agit, en fait, d’une réédition dont la force d’évocation confère à ce titre la valeur d’un ouvrage unique et rare, destiné surtout aux amoureux des personnages de la prose de Raymond Queneau, cet auteur injustement moins fréquenté, presque oublié aujourd’hui.


Bienvenue dans la panoplie des personnages de Raymond Queneau, semblable à un «recensement lexicographique portant sur les quinze romans de Raymond Queneau», comme nous l’explique Pierre David dans son introduction. Nous apprenons ainsi comment sont présentés les personnages de Queneau dans ce dictionnaire unique : «les héros, leur partenaires (animaux compris), les comparses, les figurants, et autres silhouettes ‘en situation’ romanesque ; les noms propres, c’est-à-dire les personnages d’essence fictionnelle, littéraire, historique, politique, sportive (ou autre)». Toute cette gallérie est contenue dans ce titre-gigogne qui est une parfaite illustration de l’érudition et des goûts de cet écrivain passionné à la fois par les Lettres et par le cinéma et le théâtre.


Précisons qu’en ce qui concerne ce dictionnaire d’auteur, si particulier en son genre, il s’agit avant tout d’une intention plurivoque destinée à la fois aux connaisseurs et aux lecteurs queniens passionnés ou débutants, à la recherche d’un guide dans le paysage complexe de ses romans. Car, en effet, comment nous retrouver dans l’univers narratif si riche de cet auteur prolifique, maniant avec autant de facilité la prose et la poésie et faisant résonner avec une facilité déconcertante une diversité absolue des styles, comme le prouvent ses «Exercices de style» ou d’autres textes d’inspiration surréaliste?

 

Pierre David parle d’une œuvre unique, comparable à un Larousse, à un Robert ou un Hachette, où sont réunis des dessins, des illustrations et des cartes postales qui ont comme unique but «le plaisir intellectuel que nous voudrions communiquer à notre lecteur». 


De là, une question s’impose. Elle concerne la manière de lecture de ce dictionnaire si particulier. Refusons-nous une regrettable utilisation réductrice qui finirait par le confiner au cercle réduit des spécialistes ou des universitaires. En réalité, ce dictionnaire est avant tout un support intellectuel et culturel capable, avant la lecture de l’œuvre ou en même temps que celle-ci, de nous ouvrir vers le monde si divers, si bariolé qui peuple l’univers romanesque de cet écrivain majeur. Aux inconditionnels qui s’accrochent à l’utilité didactique de cet ouvrage, nous leur répondons par l’argument incontestable d’une utilité culturelle plus large qui a su s’accompagner de la passion pour l’homme et pour l’œuvre, tout en étant capable d’une synthèse réussie d’une vie qui aura marqué à jamais une époque de l’histoire littéraire française. 


À cela se rajoute la riche bibliographie proposée à la fin de l’ouvrage dont beaucoup sauront apprécier la précision et l’utilité. N’oublions pas les illustrations originales présentes dans cette nouvelle édition, illustrations faites par Raymond Queneau et par son fils, le peintre Jean-Marie Queneau.


Le mérite de cette réédition de la première version du dictionnaire publiée en 1994 par les Presses de l’Université de Limoges appartient aux Éditions universitaires de Dijon et à l’Université de Bourgogne – Franche-Comté qui détient actuellement les fonds Queneau. Il s’agit en effet d’une heureuse adoption qui dit toute son importance pour l’histoire des Lettres françaises du XXe siècle dont nous pouvons à présent profiter par cette publication de premier ordre. Inutile de préciser que nous encourageons vivement les spécialistes comme le grand public à s’y plonger avec la promesse d’une lecture passionnante et riche en informations.


Toute ma reconnaissance va vers madame Béatrice Wattel qui m’a fait connaître cet ouvrage.

 

Dan Burcea


Pierre David, Dictionnaire des personnages de Raymond Queneau, avec des illustrations de Raymond Queneau et Jean-Marie Queneau, Éditions Universitaires de Dijon, édition revue et augmentée (13 octobre 2016), 394 p., 25 euros.

 

 

 

 

 

il y a 1 mois Suivre · Utile · Commenter
Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les dernières interviews du Salon littéraire : 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur