André Chamson ou le monde analogue de l’esprit

Le livre de Chamson est prouve comment écrire et peindre se croisent, se quittent, s’accompagnent en cette montagne magique. Chacun se sépare pour agir côte à côte et regarde le monde avec les autres si bien que le Mont Aigoual, sommet des Cévennes protestantes, devient la  focale inspirée où se déplace  les mots qui la disent et les yeux qui le lisent.
De cette expérience picturale et mystique l'auteur tire l'exploration de la traversée des écarts en essayant de savoir ce que la montagne porte cette œuvre emporte le désir céleste. Il  la domine et, par les eaux, les vents, la marche du soleil, ordonne la vie des hommes et la dirige. C’est pourquoi il s'agit de questionner ce paysage et le métamorphoser.

Jean-Paul Gavard-Perret

André Chamson, L’Aigoual, dessins de Vincent Biouls, Fata Morgana, 2024, 64 p.-, 16€

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.