De l'élégance, Garance Doré et Inès de la Fressange

Deux guides mode, élégance, boutiques à la pointe de la hype, signés Garance Doré et Inès de la Fressange.


Avec une écriture limpide et imagée, Garance doré, l’une des premières bloggeuse mode dont le nom est en dix ans devenu une marque explique dans cet ouvrage, le B.A BA du style. : Comment porter l'écharpe ou le smoking, le chapeau ou les sandales avec le plus grand chic, comment ne pas dépasser sept minutes pour se préparer ou encore comment être belle en photo.


De conseils simples en rubriques utiles, elle délivre une foule de trucs sur le rouge à lèvres, le blush ou l’œil smoky. Elle donne la parole à des gourous du milieu : Emmanuelle Alt, rédactrice en chef de Vogue, Drew Barrymore, actrice ou encore Jane Damas, créatrice de mode, "quintessence de la parisienne".

Elle aborde aussi le sujet des notes de remerciement (qui à New York, n’en finissent pas), la netiquette, la gestion des mails, sans oublier un conseil vraiment très très malin (mais non vérifié) : si votre téléphone tombe dans les toilettes, demandez au serveur un bol de riz cru, car le riz boit l’humidité

Enfin une dernière remarque : "les gens parfaits ne peuvent pas être cools et les gens cools ne peuvent pas être parfaits."



Autre diva du style, Inès de la Fressange, lassée qu’on lui demande sans arrêt ses bonnes adresses édite un guide où figurent ses coups de cœur personnels. Là encore, les aphorismes sont réjouissants : pour présenter une boutique de fleuriste, la phrase : «"un beau bouquet dans la maison permet d’oublier qu’on n’a pas fait le ménage". Rien de plus vrai !

Pour un restaurant japonais : "on voit même des japonais en mal de leur pays chez Isami, ça donne une idée du sérieux de l’établissement". Pour un chinois haut de gamme, Lao Tseu : "c’est le repaire des éditeurs. Si vous êtes écrivain, mieux vaut aller déjeuner là qu’envoyer un manuscrit".


Les adresses mode, beauté, déco restos, plutôt haut de gamme sont connues des initiés mais ne pas forcément grand public, à l’image de Astier de Villatte, rue Saint Honoré, une boutique incontournable pour ceux qui aiment la très belle vaisselle, Bully 1803, rue Bonaparte, une ancienne marque de parfumerie reprise et recréée par deux créateurs ou la déjà célèbre bien que récente Maison Plisson, une épicerie fondée par une ancienne de la mode où tout est aussi cher que bon.


Classé par quartiers désignés par une expression, "la bobo attitude" pour les IX, X et XI arrondissements, "l’esprit Marais" pour les III et IV et accompagné de plans pour se repérer, ce guide au format des anciens plans de métro possède le petit plus très parisien qui est la marque de fabrique de la créatrice.


Brigit Bontour


Garance Doré, Love, style, lifeFlammarion, 255 pages, 25 eur


Inès de la Fressange et Sophie Gachet

Mon ParisFlammarion, 173 pages, 18,50 eur





Aucun commentaire pour ce contenu.