Suivre ce groupe
Flammarion

Les derniers libertins, génération perdue

il y a 3 semaines Suivre · Utile · Commenter


Une historienne des femmes… qui s’intéresse aux hommes

 

Historienne italienne, Benedetta Craveri est une spécialiste de l’histoire des femmes sous l’ancien Régime et a enseigné à l’Université Sœur Ursule Benincasa de Naples. Parmi les livres qui ont été traduits en Français, on peut relever L’âge de la conversation (Gallimard, 2003) et Marie-Antoinette : le scandale du collier (Gallimard, 2008). Pour Les derniers Libertins, elle se propose de retracer l’itinéraire de sept nobles français, de leur enfance jusqu’à la Révolution et ses suites. Elle consacre donc des chapitres très denses à Lauzun, Narbonne (un des bâtards de Louis XV), Vaudreuil (l’amant de madame de Polignac), Brissac (le compagnon de madame du Barry), Boufflers, les frères Ségur.

 

Une dernière danse au-dessus du Volcan

 

Ce sont des enfants de leur siècle, éduqués dans une aristocratie qui a fait sienne la pensée des lumières. Élevés dans des familles qu’on qualifierait aujourd’hui de mœurs très libres, ce sont des libertins, égotistes et légers, maniant cet art si français de la conversation et qui passent beaucoup de leur temps à séduire les femmes. D’ailleurs, à la lecture des derniers libertins, on se rend compte que Choderlos de Laclos n’avait rien exagéré dans ses Liaisons dangereuses ! Ce sont tous des aristocrates libéraux, ou « pré-libéraux » si on veut être précis, qui souhaitent une évolution à l’anglaise pour la monarchie des Bourbons. Certains mourront dans la tourmente de la Révolution, tel Lauzun (qui dégustera des huîtres avant de monter sur l’échafaud) et d’autres reprendront leur carrière sous l’Empire (Narbonne et Ségur). On croise aussi madame de Staël et Talleyrand, au début de sa carrière, au détour de ces pages. Voici donc un très beau livre sur des « seconds couteaux » pleins de charmes, légers et graves à la fois.

 

Sylvain Bonnet

 

Benedetta Craveri, Les derniers libertins, traduit de l’italien par Dominique Vittoz, Flammarion « au fil de l’Histoire », octobre 216, 638 pages, 26 €

 

 

il y a 3 semaines Suivre · Utile · Commenter
Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les interviews du Salon littéraire. 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur