Jules Magret. Extrait de : Touchez pas au frichti

Jules Magret. Extrait de : Touchez pas au frichti

EXTRAIT > Préface À croire qu’il est tout droit sorti d’un fricot à la Simenon. Jules Magret, a-t-on idée ! Il en va ainsi des commissaires du quai des Orfèvres (en la matière). Pas grand monde ne trouve graisse à leurs yeux car ces bien-portants... Lire la suite

« Touchez pas au frichti » : Une tambouille savoureuse.

« Touchez pas au frichti » : Une tambouille savoureuse.

– Magret ? Jules Magret ? Non, je le retapisse pas. – Mais si ! – Mais non ! – Justement, Simenon  ! Le blaze de son héros commissaire… Jules Maigret … Et le magret de canard… Tu piges la finesse ? – Ah ah, très drôle, je me tirebouchonne ! Mais... Lire la suite

Poupe de François Cérésa : la gloire de mon père

Poupe de François Cérésa : la gloire de mon père

Il l’appelait Poupe, le père le surnommait la Globule. Entre eux, c’était l’amour, la complicité évidente tissée autour des voitures, du tennis, du vélo, de la littérature, mais aussi parfois les taloches et les mots durs d’une éducation à l’ancienne.... Lire la suite

François Cérésa. Extrait de : Poupe

François Cérésa. Extrait de : Poupe

EXTRAIT >   Qui se souviendra de lui sinon moi. Il est entré à l’hôpital debout, il en est sorti les pieds devant. Je le croyais invincible. Et puis voilà. Il n’est plus. Je te revois à ton bureau, bien coiffé, un foulard autour du cou,... Lire la suite

François Cérésa, le vent en poupe

François Cérésa, le vent en poupe

Sans doute a-t-il eu d’illustres prédécesseurs, à commencer par Jacques Laurent - encore celui-ci se dissimulait-il derrière des pseudos plus ou moins transparents. François Cérésa, lui, assume toutes ses productions. C’est un écrivain à facettes. Le... Lire la suite

François Cérésa. Extrait de : Le Lys blanc

François Cérésa. Extrait de : Le Lys blanc

EXTRAIT >   C’est à ce moment que des patriotes avaient planté sa tête sur une lance pour l’exposer sous les fenêtres de Marie-Antoinette, devant la prison du Temple. — Histoire de lui montrer comment le peuple se venge de ses tyrans, mes lurons !... Lire la suite

François Cérésa, Le Lys blanc : Dans les fracas de l’Histoire

François Cérésa, Le Lys blanc : Dans les fracas de l’Histoire

Si les Français sont réputés n’avoir pas la fibre de l’Histoire, le succès du roman historique, lui, ne se dément pas. Et ce, depuis des lustres et des lustres. Quasiment depuis les romans antiques chers à  Chateaubriand  et aux romantiques. Ses... Lire la suite

François Cérésa, Les Princes de l’argot : Le salut par la langue verte

François Cérésa, Les Princes de l’argot : Le salut par la langue verte

La langue française s’appauvrit. Elle sera bientôt exsangue. Chaque jour qui passe témoigne d’une dégradation qui affecte non seulement le vocabulaire, mais aussi la syntaxe. Laquelle se réduit, dans le meilleur des cas, à la seule séquence sujet... Lire la suite

François Cérésa : Adieu à Nanard

François Cérésa : Adieu à Nanard

En exergue à ce récit mené à la cravache, François Cérésa aurait pu citer L’Adieu à Gonzague , de Drieu  : « Ma plus grande trahison, ç’a été de croire que tu ne te tuerais pas ». Car, dans Mon ami, cet inconnu , ne salue-t-il pas un ami de toujours... Lire la suite

François Cérésa : « La petite madeleine de Proust dans le calbar de Céline »

François Cérésa : « La petite madeleine de Proust dans le calbar de Céline »

François Cérésa a été maçon, menuisier, chauffeur de maître, critique gastronomique, cover-boy avant de devenir journaliste, écrivain, aujourd’hui rédac chef du mensuel Service littéraire.  Comme lui, Lucky a été cover-boy. Un poil ringard, le vieux... Lire la suite

De François Cérésa, Merci qui ? : Le récit d’un phagocytage

De François Cérésa, Merci qui ? : Le récit d’un phagocytage

C’était un rêve de papier glacé, un beau gosse bronzé, une image, non une icône, le mâle dans toute sa splendeur. Cover-boy en vogue, les photos sont cruelles quand l’âge s’en mêle et la reconversion souvent inattendue. C’est un écrivain aujourd’hui,... Lire la suite

5 livres parmi les meilleurs d’avril 2013

5 livres parmi les meilleurs d’avril 2013

Bernard Pivot gazouille avec les réseaux sociaux, Jean-Luc Maxence nous livre les secrets de la Franc-Maçonnerie, François Cérésa fait œuvre de moraliste, Rachel Cusk est la romancière du divorce pour tous, Stéphane Denis le portraitiste des super... Lire la suite

François Cérésa : Merci qui ? Merci François. Of course !

François Cérésa : Merci qui ? Merci François. Of course !

Une épopée. À la fois brillante - comme le sont le strass, les paillettes et le clinquant des branchés de la jet set - et dérisoire. Celle de Marcel Duchamp, non le peintre, mais un ancien cover-boy, plus connu sous le nom de Lucky. Par antiphrase ?... Lire la suite