Suivre ce groupe
Franz Kafka

La Métamorphose de Kafka : résumé

il y a 44 mois Suivre (1) · Utile  (1) · Commenter


Résumé : La Métamorphose de Franz Kafka  (1915)


Gregor Samsa se réveille un matin pour découvrir qu'il est devenu une "vermine monstrueuse". Alors qu'il tente de s'adapter à son nouveau corps, il se rend compte qu'il est en retard pour son travail. D'abord sa mère, puis son père et sa sœur, viennent frapper à la porte de sa chambre, pour le faire sortir de son lit. Son supérieur lui-même arrive à s'enquérir de son absence. Gregor réussit à ramper jusqu'à la porte de sa chambre, à ouvrir et à révéler sa nouvelle apparence. Sa mère s'effondre et son  employeur s’enfuit de l'appartement. Son père saisit une canne et poursuit Gregor dans le salon , jusqu’à ce qu’il parvienne à l’enfermer dans sa chambre.

 

Perplexe et horrifié par le nouveau corps de Gregor, tant Gregor que sa famille s'installent dans une routine dans les semaines et les mois suivants. Alors que Gregor apprend à connaître les capacités de son nouveau corps - et son nouveau goût pour les aliments pourris - Grete, sa sœur, devient son principal gardien, le nourrit deux fois par jour et nettoie sa chambre.

 

Un jour, Grete découvre que Gregor peut ramper tout autour de la chambre, y compris sur les murs et le plafond, alors, aidée de sa mère, elle débarrasse la chambre des meubles encombrant pour lui laisser plus d’espace, mais Grégor, qui jusqu’à présent ne communiquait plus, s’efforce de montrer qu’il s’oppose à ce déménagement. Lorsque les femmes retournent dans la chambre, la mère voit Gregor et s'évanouit. Grete lui fait reprendre ses esprits, et Gregor les suit dans le salon, puis s’écroule de fatigue sur la table.

 

Quand le père rentre à la maison, Grete explique ce qui s'est passé et, furieux, il poursuit Gregor autour du salon et lui jette des pommes. Une pomme frappe Gregor au dos, le paralysant. Il faut un mois pour Gregor à guérir de sa blessure. La porte de la chambre de Gregor est laissée ouvert en début de soirée afin qu'il puisse participer à la routine des soirées de la famille : le père s’endort sur sa chaise, la mère coud, Grete travaille sa sténographie et son français. La famille engage une nouvelle femme de ménage, une vieille veuve qui parle régulièrement avec Gregor. Puis trois pensionnaires viennent loger dans la maison.

 

Une nuit, les pensionnaires invitent Grete à jouer du violon pour eux dans la salle principale. Gregor est captivé par le jeu de Grete, et se glisse jusqu'au milieu de la salle, sous les yeux de tous les spectateurs. Au début, amusé, puis horrifié, les pensionnaires déclarent qu'ils ont l'intention de déménager le lendemain sans payer de loyer. Après la retraite des pensionnaires, il y a une réunion de famille. Grete insiste sur le fait qu’il faille se débarrasser de Gregor à tout prix. Gregor, qui a tout entendu, retourne dans sa chambre. Affamé, épuisé et déprimé, il meurt tôt le lendemain matin.

 

Quelques heures plus tard, la femme de ménage découvre le cadavre de Gregor et annonce son décès à la famille qui se décide à prendre un jour de congé à la campagne.


Loïc Di Stefano


La Métamorphose (Die Verwandlung) est une nouvelle écrite par Franz Kafka et publiée en 1915, son œuvre la plus célèbre avec Le Procès

il y a 44 mois Suivre (1) · Utile  (1) · Commenter

22 commentaires

anonymmous
anonymmous il y a 38 mois

très bon résumé !

Aminouu
Aminouu il y a 37 mois

Comment il est trop nul ce livre environ 100 pages pour ça ! En tout cas merci pour le résumé ça va m'aider a comprendre ce fichu livre 

Chroniqueur
Thierry Maugenest il y a 37 mois

Cher Aminouu, comme le disait La Rochefoucauld, les esprits faibles condamnent généralement ce qu’ils ne comprennent pas… 

kafka
kafka il y a 36 mois

j'aime beaucoup cela est bien



Albert de la fontaine
Albert de la fontaine il y a 36 mois

ce livre est trés difficile a comprendre c'est tout


Chroniqueur
Thierry Maugenest il y a 36 mois

Non, Albert, ce livre est au contraire très facile à comprendre, à condition toutefois de renoncer à chercher la symbolique de la métamorphose du personnage, ou bien une quelconque signification cachée qui nous renverrait de gré ou de force vers notre réalité. Oui, la fiction peut parfois se suffire à elle-même. L'univers d'un roman peut très bien se refermer sur lui-même.

Jean - Louis
Jean - Louis il y a 35 mois

Ce livre et un met délicieux, j'aie lus le livre original en allemand bien entendue, et livre traduit en français par Mr. Claude David et je n'aie pas ressentie la même émotion qu'avec l'originale .


bookworm ^^
bookworm ^^ il y a 35 mois

j'ai fini aujourd'hui la lecture en francais en reflechissant peut etre j'irais le lire en allemand ?!  recommandable

User not exist il y a 35 mois

ce livre est quand même génial, au début de savoir qu'il était insecte me semblait bizarre et je pensais que je n'allais pas aimer, mais de continuer, et d'après, voir qu'il est rejeter de sa famille, ça m'a rendu triste :'( nan mais ouais, ce livre est vraiment bien, et court en plus, moi qui n'aime pas lire ! Bon résumé :)

Solal
Solal il y a 33 mois

Trop bien


Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les interviews du Salon littéraire. 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur