Croquemitaines, livre 2

Croquemitaines tome 2 couverture

La conclusion de Croquemitaines, un mélange réussi de comics et de manga au potentiel pas entièrement exploité.

Elliott a perdu ses parents, assassinés par les Croquemitaines, des créatures surnaturelles vivant en marge de notre univers. « Père-la-Mort », le plus puissant et ancien d’entre eux, le prend sous son aile, bien décidé à protéger le jeune garçon. Seulement, pour affronter ses adversaires pugnaces, il n’a que peu d’alliés. Et un Croquemitaine peut-il se lier avec un humain ?

 

« Qu'est-ce qui se passe quand on meurt ?

- On laisse un tas de souvenirs derrière soi. »

 

Un mélange réussi d’influences très variées

Avec le tome 1 de Croquemitaines, Mathieu Salvia et Djet avaient réussi un joli coup et j’étais assez curieux de lire la suite. On retrouve donc ici cet univers particulier, mélangeant avec bonheur des influences très diverses : Tim Burton ou Neil Gaiman pour l’intrigue, le manga et le comics pour le dessin. Évidemment, tout cela n’a pas disparu entre les deux tomes. Ce deuxième volet est la conclusion directe et tout à fait satisfaisante de l’histoire entamée dans le tome 1.

 

Croquemitaines tome 2

 

Un univers original mais pas assez développé

Seulement voilà : Croquemitaines avaient suscité chez moi l’espoir d’un setting un peu plus développé et fourni. J’avais cru percevoir des allusions à un univers plus vaste. Or ce tome 2 se concentre sur la conclusion de l’histoire et ne développe pas plus certains concepts évoqués dans le tome 1 (la société secrète de Croquemitaines et les évocations d’un passé commun). Je regrette un peu que Mathieu Salvia n’ait pas exploité mieux le potentiel de son univers, et j’ai refermé ce tome 2 avec la sensation d’être passé à côté d’un titre qui aurait pu être encore mieux. Cette histoire avait du potentiel pour développer un univers original et intéressant, tant par le fond que dans sa forme (j’aime beaucoup ce melting pot graphique).

 

Croquemitaines tome 2

 

Un choix éditorial malheureux

L’autre point négatif de ce deuxième tome, c’est le choix de l’éditeur d’avoir coupé Croquemitaines en deux albums. Le côté positif, c’est de pouvoir proposer un grand nombre de bonus. Un tiers de ce tome 2 est constitué de crayonnés, de comparatifs crayonnés/pages terminées et de couvertures alternatives. Mais je crois que l’histoire aurait gagné à être publiée en un seul album : on se retrouve avec ce tome 2 qui n’est finalement « que » la conclusion du tome 1 et n’apporte rien de neuf.

 

► Et maintenant ? Mon avis sur le tome 1 de Croquemitaines est à lire ici !

 

Stéphane Le Troëdec

Retrouvez-moi sur mon blog !

 

Les références

Mathieu Salvia (scénario), Djet (dessin)

Croquemitaines, livre 2

Édité en France par Glénat (31 mai 2017)

Collection Comics

17,95 €

128 pages en couleurs sur papier glacé et sous couverture cartonnée

EAN/ISBN : 9782344018736

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.