Silver, tome 1 – Le Trésor des vampires

Silver tome 1 - couverture

Silver ou le prolongement étonnant et réussi du Dracula de Bram Stocker. Un mélange addictif mêlant fantastique, action et humour ! Avec, cerise sur le gâteau, des bonus exceptionnels.

1931. James Finnigan est un as du cambriolage. Pendant le casse de la Fondation Harker, il découvre par hasard une mystérieuse crypte et, plus intéressant encore, un lingot en argent. Ce dernier s’avère lié à une étrange légende transylvanienne. Bien décidé à mettre la main sur la totalité du magot, Finnigan réunit une équipe d’experts et d’escrocs en tous genres. Leur mission ? Récupérer le trésor de Dracula !

Une intro vertigineuse

Lisez le premier épisode de Silver. Lisez-le parce qu’il s’agit d’une des meilleures introductions jamais réalisée. Silver s’ouvre sur le casse de la fondation Harker par un cambrioleur qui n’a rien à envier à Arsène Lupin. Servi par un noir et ocre somptueux, ces premières pages campent le personnage principal et sonne comme une lettre d’intention. Silver sera fluide et enlevé et combinera histoire de cambriolage et fantastique. Coup de chance, la suite est à la hauteur des attentes de ce prologue.

 

 

Quand Bram Stoker rencontre Mission : Impossible

Stephen Franck s’empare d’une poignée de détails du roman Dracula de Bram Stoker, et le développe pour créer une intrigue nouvelle et rafraîchissante. Il y ajoute un ton à la Mission : Impossible : chaque escroc est un expert dans son domaine. Et ce n’est que le travail d’équipe qui va leur permettre de réussir à vaincre les vampires qui leur barre l’accès à un fabuleux trésor. Stephen Franck ne ralentit jamais le rythme, et nous pousse haletant jusqu’à la conclusion du premier tome. On referme cet album avec une seule envie : retrouver toute l’équipe de Finnigan pour découvrir comment ils vont se tirer d’un bien mauvais pas. Addictif.

 

Silver tome 1 extrait vf

 

Des bonus exceptionnels

Je ne suis en général pas friand des bonus. Pourtant, ceux réunit en fin d’album m’ont totalement séduit. Pour le coup, l’artiste s’est totalement appliqué en écrivant un volume conséquent de remarques et observations. Stephan Franck décortique et analyse son travail, et développe ses choix de mise en page. Un complément absolument précieux qu’on rêverait de retrouver sur d’autres titres. Exemplaire.

► Et maintenant ? Vous reprendrez bien un petit coup de pulp avec Five Ghost !

 

Stéphane Le Troëdec

Retrouvez-moi sur mon blog !

Les références

Stephan Franck (scénario et dessin)

Silver, tome 1 – Le Trésor des vampires

Édité en France par Glénat Comics (14 juin 2017)

Traduit par Alex Nikolavitch

Lettré par Fred Urek

17,95 €

240 pages en noir et blanc sur papier mat et sous couverture souple

EAN/ISBN : 9782344019207

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.