"Neige", tome 1 : "Les Douze" -

Ce qu'il reste du monde est enfermé derrière un immense mur magnétique. La neige recouvre tout, et l'ordre règne : le pouvoir est aux mains de l'Empapereur, à la fois Empereur et Pape, qui fait régner la terreur divine, inspiré par un mauvais génie, Bohort... A l'extérieur, la menace est certaine et si le mur s'écroule, l'Europe entière sera dévastée. Seule la confrérie des Douze, semble comprendre les risques et vont tenter de s'y opposer, par le fer s'il le faut. Le nouveau membre de la confrérie, Agravain l'orgueilleux, est un maître d'arme hors pair, et l'ancien précepteur de Bohort lui-même. 
Second préquelle de la série culte Neige (13 tomes sur la fin de la civilisation et le dérèglement climatique), après Neige Fondation (3 tomes) Neige origines poursuit la découverte du monde dont le jeune Neige sera le héros. Le mal d'Orion est encore méconnu, et l'Empapereur n'a qu'un souhait : construire ses arches gigantesques pour conduire son troupeau dans le monde qu'il pense être celui de Dieu. 
Toute l'intrigue se déroule dans la cité papale, un Rome rétro et futuriste à la fois, où la confrérie des Douze va devoir s'infiltrer et empêcher que la catastrophe de l'ouverture du mur ne se produise.  

Les dessins sont somptueux, aussi bien dans les richesses architecturales que la pureté d'un monde couvert de neige. Un album somptueux.

Loïc Di Stefano

Fred Vignaux (dessin), Didier Convard et Eric Adam (scénario), Neige, tome 1 : Les Douze, Glénat, "Grafica", 56 pages, septembre 2015, 14,50 eur
Aucun commentaire pour ce contenu.