Henri Raczymow, "Elle chantait Ramona"

Henri Raczymow, "Elle chantait Ramona"

Il est bien joli, le dernier Raczymow, le livre des heures d’un gamin de Belleville et de Ménilmontant dans les années 1950. Joli. L’adjectif dans ma bouche n’est pas péjoratif. Au contraire, il tente d’approcher le mystère de sa réussite. Au... Lire la suite

Henri Raczymow, "Elle chantait Ramona"

Henri Raczymow, "Elle chantait Ramona"

Continuant l'exploration de ses histoires personnelles en leur donnant une portée supérieure à la simple chronique familiale,  toute délicieuse soit-elle, pour évoquer le sort des survivants de la communauté juive installée à Belleville, Henri... Lire la suite

Berl, Bouilhet, Renard : Mélancolie d'Henri Raczymow : entretien

Berl, Bouilhet, Renard : Mélancolie d'Henri Raczymow : entretien

A l'occasion de la publication de son portrait littéraire Mélancolie d'Emmanuel Berl , rencontre avec Henri Raczymow, écrivain délicieux qui publie une oeuvre à la fois romanesque et personnelle et donne des portraits justes et pointus d'écrivains... Lire la suite

Mélancolie d'Emmanuel Berl

Mélancolie d'Emmanuel Berl

D'Emmanuel Berl (1892-1976) , les esprits chagrins et moralistes retiennent parfois les deux discours qu'il a réécrit pour le Maréchal Pétain dont on gardera cette phrase magnifique, "la terre ne ment pas", tout en oubliant qu'il est né dans une... Lire la suite

« Notre cher Marcel est mort ce soir », dans l'intimité de Marcel Proust

« Notre cher Marcel est mort ce soir », dans l'intimité de Marcel Proust

Au 44 de la rue Hamelin, à Paris, où il vient d'emménager, Marcel Proust n'occupe qu'une seule pièce, sa chambre. Certains diraient qu'il n'occupe d'ailleurs que le lit, dans lequel il passe le plus clair de son temps, travaille, se soigne. Ses... Lire la suite

Dix jours "polonais", périple d'Henri Raczymow sur la terre de ses ancêtres, et retour.

Dix jours "polonais", périple d'Henri Raczymow sur la terre de ses ancêtres, et retour.

DEPOLONISATION Henri Raczymow est allé en Pologne. Et il en est bien revenu.   « Ce qui est vivant s'achemine constamment vers la mort, mais veut, même mort, continuer à régenter les vivants. » Martin BUBER   Ayant retrouvé il y a deux ans le... Lire la suite