Spider-Man - Édition 20 ans : Un Jour de plus

Au début de la guerre qui voit s’affronter les super-héros au sujet de la Loi de recensement des surhommes (Civil War), Peter Parker se lie d’amitié avec Tony Stark. Il fait même partie des super-héros qui révèlent leur identité secrète au grand public. Mais au cours du conflit, il décide de changer de camp pour rejoindre celui de Captain America.

Un Jour de plus se déroule après Civil War. Spider-Man est devenu un fugitif et le monde entier connaît sa véritable identité. Des criminels ne tardent pas à profiter de la situation : Peter Parker est la cible d’un tireur embusqué. Grâce à ses super-pouvoirs il esquive la balle, mais celle-ci vient frapper sa tante, May Parker.

May est rapidement conduite à l’hôpital. Seulement, Peter et son épouse Mary Jane n’ont pas les moyens de payer ses soins, et l’hôpital ne pourra pas la garder longtemps au service des soins intensifs. Peter décide alors d’aller trouver le richissime Tony Stark, alias Iron Man. Seulement ce dernier refuse de se compromettre en aidant un fugitif.

Peter se tourne alors vers un autre allié de longue date : le Docteur Strange ! Mais Stephen Strange douche rapidement ses espoirs : comme il le dit lui-même, un jour ou l’autre, « on meurt tous ». Mais peut-être que la plus diabolique des créatures pourrait l’aider… Jusqu’où Peter est-il prêt à aller pour sauver sa tante ? Et surtout, à quel prix ?

 

Un Jour de plus est une des sagas les plus controversées de l’histoire éditoriale de Spider-Man. En effet, Joe Quesada, le patron de Marvel, estime depuis longtemps que le mariage de Peter et Mary Jane est une erreur. Le personnage de Peter s’est beaucoup trop éloigné de ses origines, quand il était étudiant et photographe au Daily Bugle. Pendant des années, Joe Quesada a réfléchi à moult solutions pour résoudre ce problème, surtout qu’il s’agit à la fois de contenter les anciens lecteurs fidèles et les nouveaux.

 

Joseph Michael Straczynski travaille sur la série Amazing Spider-Man depuis longtemps. Il a même écrit une des plus belles histoires, et subtilement revisité ses origines. Joe Quesada lui demande alors de scénariser la saga Un Jour de plus, une histoire qui doit donc permettre de revenir à un statu quo plus ancien. Un peu comme si on rembobinait l’histoire pour la modifier. C’est gros, mais pourquoi pas. Seulement un conflit apparaît entre le scénariste et le patron de Marvel, qui est aussi le dessinateur de la saga. Joe Straczynski n’est pas satisfait des contraintes scénaristiques qu’on lui impose. En gros, les deux hommes ne parviennent pas à s’entendre sur le statu quo qui doit résulter de cette transformation. Le désaccord dégénère au point que le scénariste demande carrément qu’on retire son nom des crédits du troisième épisode. Joe Quesada se retrouve alors seul à écrire les toutes dernières pages de la saga, qui introduisent le nouvel environnement du super-héros. Pour faire simple : Peter et Mary Jane ne sont jamais mariés.

 

Les réactions ne tardent pas, tant la manœuvre est grossière. Les fans grimpent au rideau, outrés qu’on annule avec si peu de respect plusieurs années d’aventures. Joe Straczynski claque la porte de la série Amazing Spider-Man, avant de quitter Marvel quelques mois plus tard. Dan Slott arrive alors sur le titre, mais c’est une autre histoire.

 

Près de 10 ans après, et une fois l’effervescence de la polémique passée, relire Un Jour de plus permet de se rendre compte que Straczynski et Quesada ont véritablement fait ce qu’ils ont pu pour sauver cette saga. Premier bon point, Un Jour de plus a le bon goût d’être très court, surtout pour une histoire aussi importante. Si bien que le rythme est dynamique et qu’on ne s’ennuie jamais.

 

Et puis il y a la « patte » de Joe Straczysnki, qui, même sous la contrainte (si j’ose dire) réussit à écrire de très beaux moments. Comme cette scène magnifique du dernier dialogue entre Peter et Mary Jane. Cela pourrait être complétement ridicule ; Stranczynski parvient à la rendre très émouvante.

 

Un Jour de plus est un passage obligé pour tout amateur de Spider-Man. Et s’il s’agit bien d’une énorme opération de réorientation éditoriale (comme on en voit souvent dans les comics), elle n’en reste pas moins joliment exécutée, avec des scènes parfois poignantes.

 

 

Stéphane Le Troëdec

 

 

 

Joe Quesada (scénario), Joe Quesada (dessin)

Spider-Man - Édition 20 ans : Un Jour de plus

Édité en France par Panini France (8 février 2017)

Collection 20 ans Panini Comics

Traduit par Laurence Belingard et Sophie Watine-Vievard

120 pages couleurs sur papier glacé et sous couverture cartonnée

16,00 euros

ISBN : 9782809460841

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.