Nous sommes les Quatre Fantastiques

À chaque apparition de super-héros Marvel au cinéma, Panini a pris pour habitude de proposer une anthologie permettant de découvrir un peu plus les personnages.


Les Quatre Fantastiques sont rien moins que les premiers super-héros Marvel, créés par Stan Lee et Jack Kirby en novembre 1961. Leurs exploits vont ouvrir la voie dans les années 60 aux autres super-héros, avec le succès qu'on connaît. Leur histoire est simple : Reed Richards, Susan Storm, son frère, Johnny, et Ben Grimm, le meilleur ami de Reed, acquièrent des super-pouvoirs après avoir été bombardés de rayons cosmiques pendant une expédition spatiale. Plus qu'un groupe, ils vont former une véritable famille de super-héros, avec ses hauts (mariages, naissances) et ses bas (séparations).


Comme toujours avec les comics, l'exercice d'une anthologie est toujours délicat. Sur plus de cinquante années d'aventure, difficile de sélectionner des épisodes à la fois accessibles, représentatifs, et intéressants.


Le duo Stan Lee/Jack Kirby qui est à l'origine des trois premiers épisodes. On n'échappe pas, bien entendu, à la toute première apparition du groupe, dans un épisode au charme délicieusement rétro. On notera que tous les éléments de la série ne sont pas encore en place (l'absence des costumes bleus, par exemple).

Le second épisode signé Lee & Kirby, Fantastic Four Annual 2, expose les origines du docteur Fatalis, un des plus fabuleux vilains Marvel ; un épisode ausis délicieux qu'indispensable pour saisir la personnalité de Victor Von Fatalis (quelle traduction génial de Dr Doom).

Enfin, dans Fantastic Four Annual 6, nous assistons à la naissance de Franklin Richards et au combat féroce contre Annihilus, tyran venu d'une autre dimension, la fameuse Zone négative. Les dessins de Kirby sont encrés par Joe Sinnott, encreur qui va imprimer son style pendant longtemps et dont je parlais dernièrement dans ma critique de l'intégrale 1974 (lire ici).


Joe Sinnott donc, qu'on retrouve à l'encrage sur les deux épisodes suivant : Fantastic Four 112, épisode distrayant qui voit s'affronter la Chose et Hulk sous les crayons de John Buscema. Un combat devenu classique dans l'univers Marvel.

Fantastic Four 200 est un épisode spécial avec une nouvelle confrontation avec Fatalis, superbement mis en scène par Keith Pollard sur un scénario de Marv Wolfman.


Et puis, c'est le choc. Le choc John Byrne, bien sûr ! Panini a sélectionné trois épisodes du génial dessinateur (et scénariste), soit les numéros 232, 245 et 262. L'artiste est devenu célèbre pour son travail sur les X-Men et notamment Days of the Futur Past et la Mort du Phénix Noir. On n'écrira jamais assez à quel point John Byrne fut un artiste indispensable à Marvel dans les années 80, et il en fait une nouvelle fois la démonstration. Byrne voulait faire de ses Fantastiques un retour aux sources (c'est le titre de son premier épisode), à la magie des premières années Marvel. Il fait bien mieux : il réinvente le groupe tout en respectant son héritage, son essence. Quel plaisir de pouvoir relire ces trois épisodes restaurés, an grand format ! À tel point qu'on attend maintenant que Panini nous ressorte le run complet de John Byrne, indispensable pour tout passionné de comics.


Enfin, cette anthologie se termine par des épisodes tirés de l'époque moderne, dont un épisode signé Jonathan Hickman, assez compliqué à cerner car isolé des autres épisodes de son épopée au long cours. Un choix moins judicieux à mon avis, mais qui a le mérite de conclure l'anthologie avec un épisode contemporain.


À noter enfin que les pages de rédactionnel fournissent un complément d'informations intéressant. C'est devenu une habitude dans cette collection Marvel Anthologie. Un plus non négligeable, que j'aimerais voir étendu aux autres collections.


Nous sommes les Quatre Fantastiques atteint parfaitement son objectif : balayer plusieurs dizaines d'années d'aventures extraordinaires. J'ai beaucoup aimé les choix effectués, qui souligne discrètement l'historique éditorial de la série. On trouvera toujours à redire sur l'absence de certains épisodes : Les Inhumains, la première apparition de Galactus et du Silver Surfer sont les grands absents, par exemple. Mais tout cela reste cohérent.


Difficile de bouder son plaisir quand les dessinateurs s'appellent Jack Kirby, John Buscema, Keith Pollard, John Byrne ou Alan Davis. Les lecteurs néophytes peuvent se plonger dans cet album sans problème, il est pensé pour eux, pour leur découvrir la diversité de cette série. Les vieux routards trouveront satisfaction à redécouvrir des épisodes mythiques dans des épisodes restaurés et nettoyés.



Stéphane Le Troëdec




Collectif (scénarios et dessins)

Marvel Anthologie - Nous sommes les Quatre Fantastiques

Édité en France par Panini France (5 août 2015)

Collection Marvel Anthologie

288 pages

22,00 euros

ISBN : 9782809449495


Les illustrations de cet article ne sont pas directement extraites de cet album et ne reflètent donc pas la qualité de la restauration des planches de ce recueil.

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.