Le Quatrième Monde – tome 2

En 1970, Jack Kirby claque la porte de Marvel, avec qui il était en désaccord depuis longtemps. Il rejoint la concurrence, DC Comics, qui lui laisse carte blanche pour créer ses propres séries. Mais cette liberté a une contrepartie. Au grand dam de Kirby, son nouvel éditeur lui impose une contrainte : reprendre une série déjà existante Superman's Pal Jimmy Olsen (soit Jimmy Olsen et son pote Superman).

 

Kirby va utiliser cette liberté de création pour développer une épopée (le terme est faible !), qu’on nommera plus tard Le Quatrième Monde. En plus de Superman's Pal Jimmy Olsen qu’il reprend bon gré mal gré, Kirby crée trois nouvelles séries : Mister Miracle, New Gods et Forever People. Ces quatre séries forment un tout cohérent, racontant comment les dieux de deux planètes, New Genesis et Apokolyps se livrent, dans le plus grand secret, une terrible bataille sur notre petite planète. Le tour de force de Kirby est de réussir à produire quatre séries avec chacune son identité mais qui lues en parallèle, forment une gigantesque saga !

 

En 1998, les éditions Bethy avaient tenté de publier en France la série New Gods. Je me souviens parfaitement avoir ressenti une immense déception. Et pour cause ! Non seulement les pages étaient publiées en noir et blanc, mais lire seulement New Gods, sans les trois autres titres, c’est amputer le plaisir de lecture. Pour leur défense, n’oublions pas qu’ il y a 18 ans, pour publier du Kirby en France, il fallait être courageux…

 

Pour cette nouvelle édition les éditions Urban Comics ont donc soigné l’œuvre de Kirby. Comme pour le tome 1, ce deuxième volet remet les épisodes dans leur ordre de diffusion originel, mettant ainsi le lecteur dans des conditions idéales pour découvrir ce classique de la bande-dessinée américaine. Évidemment, les planches sont en couleurs, et ont été retravaillées pour leur donner un petit coup de jeune : adieu l’impression quadri à points (qui pourtant je dois bien l’avouer, ne manque parfois pas de charme) !

 

Dans le premier tome, Kirby se cherchait encore sur chacune des quatre séries. Dans ce tome 2, on le sent bien plus à l’aise. Ce deuxième tome met à l’honneur Mister Miracle, une de mes préférées, avec l’arrivée de l’héroïne Big Barda. Comme souvent avec Kirby, surtout quand il est seul sur une histoire (scénario et dessins), les idées fusent d’une planche à une autre ! L’art de Kirby est celui de du dynamisme. Et si certaines histoires sont parfois un peu plus faibles, il compense par une débauche d’énergie enivrante !

 

Deux petits détails : c’est dans ce tome 2 que Kirby commence à faire encrer ses planches par Mike Royer. Vince Colleta, encreur « paresseux », dirais-je, n’arrivait pas à restituer tous les détails du maître. Ensuite, il faut savoir que sur la série Superman's Pal Jimmy Olsen, DC Comics faisait retoucher les visages de Superman et Jimmy Olsen par le dessinateur Al Plastino. L’éditeur n’aimait pas la façon dont Kirby les dessinait et souhaitait les harmoniser avec le reste de sa production…

 

Urban Comics a mis les petits plats dans les grands, avec de beaux et gros albums, de l’éditorial, et, pour ce tome 2, des pages crayonnées. Le Quatrième Monde  est un classique de la bande dessinée américaine, tant par sa puissance graphique que par sa construction narrative visionnaire. Si vous aimez les comic books, impossible de passer à côté, surtout qu’il est présenté ici dans un superbe écrin. Mon unique regret : devoir attendre un an pour lire la suite… Un chef d’œuvre immanquable.

 

 

Stéphane Le Troëdec

 

 

Jack Kirby (scénario & dessins)

Le Quatrième Monde – tome 2

Édité en France par Urban Comics (4 décembre 2015)

Collection DC Archives

373 pages couleurs, papier couché, couverture cartonnée

35 euros

EAN : 9782365778194

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.