Ecrire un article
Le premier Giono a bien plus qu'un accent, et alors ?

Le premier Giono a bien plus qu'un accent, et alors ?

Éclairant parfois – à sa demande, parce que me sachant connaître et parler le provençal couramment – la lanterne de mon ami Satoru Yamamoto dans ses vaillantes traductions des premiers Giono en japonais, cette collaboration – bien qu'occasionnelle,... Lire la suite

Fiorio en son magistral portrait de Giono à l'étoile et à la colombe.

Fiorio en son magistral portrait de Giono à l'étoile et à la colombe.

  P eint en 1934 et aujourd'hui exposé au sein de la galerie de portraits du musée Rousseau de Laval  au débouché d'une pérégrination assez incroyable qui dura des années, ce portrait est le fruit d'une commande étonnante car venue, en effet, de la... Lire la suite

Giono au Mucem – Contrepoints

Giono au Mucem – Contrepoints

Scène majeure d'Un roi sans divertissement  par le peintre Serge Fiorio . Voilà, inédite - et pourtant somptueuse, n'est-ce pas ?  –, l'une des toiles que vous ne verrez pas à l'actuelle expo Giono du Mucem  à Marseille puisque n'y sont présentés,... Lire la suite

Éphéméride - 9 octobre 1970 : Décès de Jean Giono

Éphéméride - 9 octobre 1970 : Décès de Jean Giono

Fils unique d'un cordonnier et d'une repasseuse, il est né à Manosque le 30 mars 1895, et y est mort. Il doit, à seize ans, devenir employé de banque pour nourrir sa famille. Mobilisé pendant plus de quatre ans pendant la guerre de 14-18, dont plus de... Lire la suite