Ecrire une critique
Giono : Le Serpent d'étoiles et Manosque-des-Plateaux traduits en japonais

Giono : Le Serpent d'étoiles et Manosque-des-Plateaux traduits en japonais

Réunies en un seul volume en même temps que sous un unique titre, les traductions conjointes du Serpent d'étoiles et de Manosque-des-Plateaux en japonais viennent de paraître par les soins – comme les précédentes – de Satoru Yamamoto : né dans la... Lire la suite

Giono : Colline traduit en occitan

Giono : Colline traduit en occitan

Fais dire des messes pour moi parce que, là haut, il faudra que je m’explique à cause de la source. Marcel Pagnol Lui qui – avec quelque condescendance mais surtout une mauvaise foi flagrante, il faut le dire – ne s’est jamais senti gêné aux... Lire la suite

Giono : deux nouvelles traductions par Satoru Yamamoto

Giono : deux nouvelles traductions par Satoru Yamamoto

Traducteur infatigable parce que passionné, publiant à un rythme soutenu, Satoru Yamamoto vient de faire paraître ses deux dernières traductions de Giono en japonais. Il s'agit cette fois de Recherche de la pureté et de Notes sur l'affaire Dominici... Lire la suite

À chacun son Giono !

À chacun son Giono !

                                                                           Portrait de Giono avant-guerre par Serge Fiorio .   Je viens de lire – dans sa trimestrielle revue Chroniques  – l’annonce de la BnF accueillant du 18 au 20 mars un colloque... Lire la suite

Fiorio-Giono, la récolte des olives !

Fiorio-Giono, la récolte des olives !

Tisonnant de nouveau pour moi, tel jour au coin du feu, quelques-uns, pêle-mêle, de ses innombrables souvenirs personnels, Serge Fiorio me raconta cette fois-ci, par exemple, qu'il s'était trouvé plus d’une fois à l’entrée de l’hiver à Manosque, au... Lire la suite

Le Grand Troupeau, une traduction de Satoru Yamamoto

Le Grand Troupeau, une traduction de Satoru Yamamoto

Pas de doute, il est des informations qui, tout d'un coup "mobilisées", "appelées", se "réveillent", s'ébrouent et se mettent aussitôt en route, circulant, d'abord invisibles sur d'invisibles pistes, à la rencontre d'autres avec qui elles ont une... Lire la suite

Giono,  本当の富

Giono, 本当の富

Grand amateur, comme l'on sait, d'écriture manuscrite pratiquée toute sa vie, de calligraphie et de signes typographiques, Jean Giono fut, avec Maximilien Vox , l'un des fondateurs de l'École de Lure . Aussi, ces traductions, n'en doutons pas,... Lire la suite

Colette évoque Giono : les trésors rejetés par la mer.

Colette évoque Giono : les trésors rejetés par la mer.

  Ceux qui ne sont pas un brin poète sont tous des menteurs ! Serge Fiorio   Sauvée des eaux par Lucienne Desnoues , grande admiratrice des deux écrivains, il s'agit d'une page de Flore et Pomone qui, par le flux et le reflux du temps, m'est... Lire la suite

Jean Mogin : une note manuscrite.

Jean Mogin : une note manuscrite.

Homme de théâtre, poète d'entre les poètes, fils de Norge et époux adoré de Lucienne Desnoues avec qui il forme à jamais un trio de choix sans doute unique dans l'histoire de la poésie française, Jean Mogin - 1921-1986 - fut également homme de... Lire la suite

Prix Jean Giono : le jour d'après

Prix Jean Giono : le jour d'après

L'annuel battage médiatique qui, depuis Paris, fait en cette saison fiévreusement rage autour des Prix littéraires et irradie un peu partout en province, me donne l'idée de proposer aujourd'hui à lire quelques réflexions et remarques qui, en regard,... Lire la suite