Champ et chant brisés du récit : Jean-Pierre Faye

Champ et chant brisés du récit : Jean-Pierre Faye

                    Récit et/ou dialogue  installent dans le « récit autocritique » de Faye la différence en l’articulant. Le texte rend possible l'éclosion d’une nouvelle agitation de et dans la fiction.  L’écoulement régulier en longs... Lire la suite

Jean-Pierre Faye d’os et de nacre

Jean-Pierre Faye d’os et de nacre

Le secret de la poésie n’est pas soluble dans la glose dont certains la beurre sous prétexte qu’elle n’est pas directement assimilable. Soit elle n’a pas besoin de telle traduction, soit elle n’est que logomachie. Chez Faye les fulgurations touchent... Lire la suite

Jean-Pierre Faye : changer le monde

Jean-Pierre Faye : changer le monde

La légende (inventée) est dans l’œuvre de Faye comme la viande dans l’argile. Elle demeure sans bouger, elle tressaille dans l’immobilité. Tout est clos et pourtant tout éclate selon diverses techniques. Il y a des estuaires, des bras de mer, des... Lire la suite

"Battement" de Jean-Pierre Faye : Le roman de la distance

"Battement" de Jean-Pierre Faye : Le roman de la distance

  Dans Battement  comme dans les premiers romans de Faye la présence entre les personnages n’est qu’à distance en dépit de leur proximité. Cette distance est irréductible, absolue au sein d’une réalité politique éclatée. En des... Lire la suite