Les confusions organisées d’Elke de Rijcke

Les confusions organisées d’Elke de Rijcke

Dès  le titre le livre de Elke de Rijcke étale son  énigme entre toponymie et topologie. Il s'agit peut-être de juin replié sur avril là où le mai, où ce fait qui nous plaît est oblitéré. Le tout  sous poésie programmatique indiquée dans une sorte de... Lire la suite

Le confiteor d'Olivier Apert

Le confiteor d'Olivier Apert

Il n'est pas jusqu'à la traduction d'une carte d'un restaurant de Postdam de donner à Appert l'occasion d'écrire tout mais pas n'importe quoi. Sauf sur la musique le plus abstrait des arts pour Schopenhauer et le plus spirituel selon l'auteur. Il... Lire la suite

Mathias Lair : Mère la mort

Mathias Lair : Mère la mort

                        La phrase de Molloy de Beckett   « Pour vous livrer le fond de mon effroi l’image de ma mère »  est une bonne introduction au superbe livre de Mathias Lair. Sans doute le meilleur de l’auteur. Il ose enfin comme... Lire la suite