Tout sur Tintin ! avec Olivier Roche & Dominique Cerbelaud et leur Bibliographie d’un mythe

Si vous n’êtes point tintinophile, vous êtes sur la mauvaise page. Cet inventaire à la Prévert de (presque) tout ce qui s’est publié sur Tintin au cours des dernières décennies (jusqu'au 31 mars 2014) est une mine d’informations et procure le même plaisir que le chineur dans sa brocante préférée. On tourne et retourne les pages en quête d’une information précise ou bien on se laisse bercer par le flux de nouvelles en provenance du petit monde de doux dingues qui ne pensent qu’à Tintin. Et il semble que l’on soit assez nombreux, certes pas autant que les seuls lecteurs qui ont tenus entre leurs mains les 230 millions d’albums imprimés depuis 1929 (au rythme prenne et annuel d’un million supplémentaire), disséminés au cœur de plus de cent langues et dialectes. Mazette ! n’est-il pas ?

 

Hé oui, l’œuvre de Georges Remi, dit Hergé (1907-1983) s’est concentrée au fil de temps sur le seul jeune homme à la houppette alors que son talent comportait plusieurs facettes : séries pour la jeunesse, illustrations publicitaires, travaux graphiques multiples et variés… Mais ne gâchons pas notre plaisir et soyons reconnaissants qu’il se soit penché avec autant de sérieux sur son reporter en pantalon de golf.

 

Ce sont ainsi près de 400 entrées qui habillent ce dictionnaire d’un autre genre, avec leur vignette colorée et une notice précise et sans langue de bois (ce qui permet de faire son choix en toute honnêteté) accompagnée d’une description physique de l’ouvrage.

Cela s’ouvre par le recensement des éditions (les coffrets, les intégrales, les éditions particulières, etc.), puis les études critiques (par albums, personnages, thèmes), l’après Hergé et les ouvrages non traduits.

 

On soulignera tout particulièrement le livre de Tornare sur les pastiches, celui de Sertillanges sur Moulinsart (son château, ses coutumes… et la saga tintinsesque), le Tintin schizo de Pierre Sterckx sans oublier l’Après,Tintin… de Frédéric Grolleau ou Les archives du professeur Tournesol qui doivent s’accompagner de la lecture de Tryphon Tournesol et Isidore Isou d’Emmanuel Rabu (Seuil, Fiction & Cie) et de l’essai de Boivin, Hergé sous influence, paru en 2012.

Mais à chacun de faire sa liste, de compléter sa bibliothèque en bonne connaissance désormais puisque vous tenez ici LA référence bibliographique de Tintin.

 

François Xavier

 

Olivier Roche & Dominique Cerbelaud, Tintin. Bibliographie d’un mythe, préface d’Albert Algoud, Les Impressions Nouvelles, coll. "Réflexions faites", août 2014, 320 pages en couleurs, 26,00 €

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.