Fantômes dans la baie : « De l’autre côté des docks » d’Ivy Pochoda


Val et June, deux adolescentes très différentes, s’ennuient durant les vacances d’été. Nous sommes à New York, il fait très chaud et elles ont un canot qui pourrait les amener vers un autre horizon que leur morne quotidien. Les deux amies embarquent donc sur ce frêle esquif mais elles ne sont pas seules ce soir là dans la baie : d’autres y sont aussi et les observent.


L’une des deux jeunes filles sera sauvé in extremis de la noyade mais l’autre sera portée disparue. La survivante devra supporter le poids de la culpabilité.


Un beau roman plein de fantômes, de rêves enfuis mais aussi de sons, d’odeurs, d’ambiance propre à ce quartier new-yorkais un peu à l’abandon et dont l’auteur nous décrit les habitants paumés.


Ivy Pochoda se situe dans la lignée des romancières américaines ayant écrit avec justesse et brio sur l’adolescence : Carson Mc Cullers, Joyce Carol Oates, Laura Kasischke.  

 

Marianne Desroziers

 

Ivy Pochoda, De l’autre côté des docks, Liana Lévi, 12 septembre 2013, 349 pages

 

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.