Concernant la poésie de Lucienne Desnoues

Concernant la poésie de Lucienne Desnoues

Concernant la poésie de Lucienne Desnoues , je ne veux pas laisser filer aux oubliettes l’excellente présentation qu’en fit en quelques lignes cet autre poète – alors également éditeur –  qu’est Jean-Luc Pouliquen à l’occasion de la parution des... Lire la suite

Desnoues-Colette : deux qui s'admirent et s'encouragent

Desnoues-Colette : deux qui s'admirent et s'encouragent

Le bouquet composé de lettres, poèmes, cartes postales et billets échangés, le tout ensemble publié, en 2001, dans l'annuel bulletin de la Société des Amis de Colette , suffit à en témoigner : l'admiration et l'attachement est bien réciproque entre... Lire la suite

Fabuleuse Lucienne !

Fabuleuse Lucienne !

En février dernier, les éditions du jais publiaient un recueil de 12 fables inédites de Lucienne Desnoues . Ce qui est un événement puisque jusque-là, hélas, plus rien n'avait paru d'elle depuis belle lurette. De plus, ces fables méritent vraiment... Lire la suite

Desnoues-La Fontaine, douze fables consanguines

Desnoues-La Fontaine, douze fables consanguines

  Je chante les héros dont Ésope est le père, troupe de qui l’histoire, encore que mensongère, contient des vérités qui servent de leçons. ... Lire la suite

Un mot tout jeune encore !

Un mot tout jeune encore !

Dans une encore récente chronique, celle-là billet d’humeur en bonne et due forme, j’évoquais Les disparus du Larousse . Je veux aujourd’hui donner la parole et rendre grâce au poète Lucienne Desnoues qui, elle – page 11 de l’avant-propos de son... Lire la suite

Le roi de la fête par Lucienne Desnoues

Le roi de la fête par Lucienne Desnoues

Écrire des contes en bonne et due forme ! Je ne sais, dites-moi, quel écrivain s'y risque encore de nos jours ? Mais, poète classique dans l'âme lié au sacré sous toutes ses formes, Lucienne Desnoues – 1921-2004 – aimait pratiquer avec ferveur et... Lire la suite

Me souvenant de Lucienne Desnoues

Me souvenant de Lucienne Desnoues

Biplace malgré son nom, au temps des années folles, le Trèfle de chez Citroën était une mini à la mode. Lui plus intemporel, le trèfle à quatre porte bonheur, dit-on. Ce à quoi, depuis toujours proche de la nature, Lucienne volontiers aimait croire... Lire la suite

Dans l'éclair d'une truite de Lucienne Desnoues

Dans l'éclair d'une truite de Lucienne Desnoues

Viennent de me parvenir, comme par pur hasard ensemble, deux recueils de Lucienne Desnoues – 1921- 2004 –, poète dont j'ai déjà, ici même, entretenu le lecteur à plusieurs reprises. Il s'agit – respectivement parus en 84 et 90, tous deux chez l'ami... Lire la suite

À propos d'une prochaine édition des Fables d'Étalon Naïf de Lucienne Desnoues

À propos d'une prochaine édition des Fables d'Étalon Naïf de Lucienne Desnoues

Le talent affirmé de l'illustratrice pressentie se révélant par bonheur être parfaitement de plain-pied avec l'esprit du recueil, le projet d'édition aux éditions du jais des douze fables de Lucienne Desnoues  – Les Fables d'Étalon Naïf , Étalon Naïf... Lire la suite

Pour les cent ans des Mogin

Pour les cent ans des Mogin

              Les Mogin en compagnie de Lucien Jacques.à droite. Photo Marcel Coen   Ne se reflète-ton pas dans ceux que nous aimons ? Non, nous en sommes pétris autant qu'à notre tour pétrissons. Aussi est-ce sans doute parce qu'ils ne nous ont... Lire la suite

Fabuleuse Lucienne !

Fabuleuse Lucienne !

Le langage me paraît être la plus stupéfiante création de l'homme. La poésie, c'est la fête du langage. Une fête où chacun reste dans son coin tourne au désastre. Voilà ce qui me semble arriver chez les muses, depuis qu'il est de rigueur de s'y... Lire la suite

Lucienne Desnoues : Noël des Nourritures Célestes

Lucienne Desnoues : Noël des Nourritures Célestes

L'art d'écrire, chez Lucienne , n'est pas délimité aux poèmes ; pas plus qu'en sa vie la poésie ne se limitait, non plus, loin de là, à l'écriture. Mais que ce soit sous une forme ou sous une autre, c'est toujours un fin et haut plaisir fortifiant... Lire la suite

Lucienne Desnoues : avoir l'air

Lucienne Desnoues : avoir l'air

Riche et rigoureuse Lucienne ! Ô combien en son art d'écrire comme en celui de parler, toujours à l'écoute en direct de son sens aigu de la langue, et donc de la grammaire et de l'orthographe – jusqu'aux savoureuses profondeurs du vieux français en... Lire la suite

Les fables d'Étalon Naïf, de Lucienne Desnoues

Les fables d'Étalon Naïf, de Lucienne Desnoues

Le numéro 29 du Fablier - publication annuelle de l'Association des Amis de Jean de La Fontaine - vient de paraître avec deux mois de retard. N'empêche, il contient néanmoins, comme prévu, le recueil des douze fables de la chère Lucienne qu'elle-même... Lire la suite