Proust Philosophe 

La relation de Proust avec la philosophie et l'art, à l'intersection de deux siècles, puis dans la Recherche passe par trois personnages Vinteuil (le (compositeur double de l'ami Reynaldo Hayn), Bergotte l'écrivain qui meurt devant le petit pan de mur jaune de Vermeer) et Estir le peintre chimérique du roman.

Proust possède une culture philosophique, littéraire et artistique classique mais il se passionne autant de ce qui se fait. Il voulut même travailler dans un musée et resta lié avec Jean Louis Houdoyer du Musée Carnavalet. A ce dernier il décrit un musée idéal et imaginaire avec Botticelli, Giotto, Monet, Chardin, Watteau et bien d'autres, peintres qui se retrouveront dans les Essais comme dans la Rercherche. Il y réfléchit non seulement sur l'art lui-même  mais aussi sur la manière dont les tableaux sont montrés (entre autres "Le jet d'eau" d'Hubert Robert).

Existe chez lui une vision impressionniste (celle d'Estir) de l'art et de la philosophie. Les deux possèdent une place singulière : par l'art comme par la philosophie nous pouvons sortir de nous et voir le monde se multiplier se multiplier, écrit-il. Et ce dans les rayons spécieux , ajoute-t-il. Ils perdurent chez Bergson (son parent) et il les découvrit chez Rodin et Monet pour réaliser ce qui sera son œuvre "cathédrale" : La Recherche...

D'où l'importance de cette publication des Essais dans la Pléiade. Ils font suite et reprennent ce que la collection publia en 1971 sous le titre  Contre Sainte-Beuve précédé de Pastiches et mélanges et suivi de Essais et articles. Ce volume ne fait pas que remplacer le volume premier. Il est bien autre chose qu'une  nouvelle édition. Son plan, son titre, son sommaire, considérablement enrichi, témoignent de ses intentions qui dépassent la trinité première dominé par Contre Sainte-Beuve.
C'est d'ailleurs avec ce dernier que s'illustre le mieux la manière dont Proust se joue des genres ou dont les genres se jouent de lui.  Le projet de Proust est fondamentalement ambigu. Il s’agit d’un essai, mais narratif, mais c’est dans le cadre d’une conversation avec sa mère que l’auteur entend critiquer la méthode de Sainte-Beuve. 

Voici que surgissent déjà des personnages, Swann, les Garmantes ou Guermantes, un Montargis au profil de Saint-Loup, un Guercy qui annonce Charlus. Contre Sainte Beuve inédit jusqu'en 1950 est  publié en une première version  en 1953. avec l'idée qu'il faut se concentrer sur les textes et l'écrivain. D'où son succès auprès de la Nouvelle Critique des années 60 avec Barthes et Foucauld.  Canonisé par cette opposition à Sainte Beuve, le texte devient la  "proto-recherche" de la Recherche, qui signera le passage de l'essai au roman.

Et si chez Proust la mémoire est un instrument de référence  elle devient dans ce livre pour le lecteur un lieu de découverte.  Il est soumis à l’éternel présent de Proust dont il semble faire sécher sur la corde invisible de ses marges ces quelques "hardes" (écrit-il)  plus que significatives.
 

Jean-Paul Gavard-Perret

Marcel Proust, Essais, édition publiée sous la direction d’Antoine Compagnon, avec la collaboration de Christophe Pradeau et Matthieu Vernet, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, avril 2022, 2064 p.-, 69 €

Aucun commentaire pour ce contenu.