Ecrire une critique
Microfictions II, ou l’art du contrepied selon Régis Jauffret

Microfictions II, ou l’art du contrepied selon Régis Jauffret

Comment résumer le monde autrement que par la caricature afin de mieux cerner ce bât qui ne cesse de blesser – et pas seulement notre amour-propre, si je peux oser ce jeu de mots. Entre la médisance et le mépris de classe, l’impossible subordination... Lire la suite

Félix Fénéon le tweetos

Félix Fénéon le tweetos

Sans le savoir, au cours de l'année 1906 Félix Féneon inventa le tweet. Pour preuve : M. Jules Kerzerho présidait une société de gymanstique et pourtant il s'est fait écraser en sautant d'un tramway, à Rueil. Ou – moins tragique – : Mme Olympa... Lire la suite

Patrick Boutin : l'avenir est dans les œufs mimosas

Patrick Boutin : l'avenir est dans les œufs mimosas

Pour peu que l'e soit dans l'o et le tour est joué : "eux" est un autre. Il devient l'objet de l'histoire de l'œuf, l'histoire d'O, l'histoire d'eux : Jo et Zeste personnages majeurs de ce livre. Celui-ci est chargé de références pas forcément... Lire la suite

Yanick Lahens au Collège de France : la langue des opprimés

Yanick Lahens au Collège de France : la langue des opprimés

Yanick Lahens est la première personnalité à occuper la chaire des Mondes Francophones au Collège France. Elle a donné jeudi 21 mars sa leçon inaugurale au moment où elle publie ses nouvelles parues entre 1994 et 2006. Non seulement elles annoncent... Lire la suite

Antonio Tabucchi  : envols et atterrissages

Antonio Tabucchi : envols et atterrissages

Orfèvre en écriture, Antonio Tabucchi fait feu de tout. Une peinture de Fra Angelico, un dialogue avec un hindou suffisent : la machine romanesque se met à place. Il convient juste de ne pas se payer de mots et appeler un chat un chat sans toutefois... Lire la suite

Valéry Molet écrivain (presque) réaliste

Valéry Molet écrivain (presque) réaliste

Valérie Molet possède dans ses nouvelles, son roman et plus généralement sa poétique une capacité de lutiner l'espoir à la sauce piquante. Il y a là d'étranges parentèles, des histoires à mourir debout à force de suivre des femmes qui ne sont pas... Lire la suite

Jeffrey Eugenides : lits et ratures

Jeffrey Eugenides : lits et ratures

Les nouvelles de Jeffrey Eugenides sont dotées presque exclusivement de héros masculins peu reluisants en dépit de leurs fonctions (prof. de fac., musicologue, etc.). Tous déclinent en divers fiascos et déliquescences. C'est aussi déprimant que... Lire la suite

Laëtitia Grand : baisers volés

Laëtitia Grand : baisers volés

Un jeu d'écriture volontairement désuet pour fomenter l'ironie fait le charme des contes et nouvelles de Laëtitia Grand. Comme s'il s'agissait de ne rien faire bouger dans des effets de miroirs. Nulle question de les faire trembler : juste laisser... Lire la suite

Les tout derniers romans de Stevenson dans la Pléiade

Les tout derniers romans de Stevenson dans la Pléiade

Il y a une particularité dans la littérature qui ne se dément pas : entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle se sont révélés parmi les plus grands écrivains de tous les temps – à de très rares exceptions –, disons de ceux que l’on peut encore... Lire la suite

Stevenson maître de la fiction

Stevenson maître de la fiction

  Stevenson meurt à Vailima sur l’île d’Upolu dans l’archipel des Samoa en 1894. Il y était venu pour trouver un climat plus clément et se fit propriétaire terrien et chef de clan. L’auteur avait quarante-quatre ans et selon une légende (ou... Lire la suite