"Dictionnaire des fascismes et du nazisme", volume 1 : A-M

Un panorama complet par deux des grands spécialistes.

Le risque de tout dictionnaire thématique est d'oublier un terme qui jetterait le discrédit sur l'ensemble du projet. Dans leur avant-propos,  Serge Berstein et Pierre Milza rappellent avec justesse que les fascismes sont polymorphes, que le nazisme en est une extension naturelle. Surtout, ils contextualisent la montée en Europe des mouvements de la droite nationale qui conduiront à une réaction au pan-communisme de Lénine

"Dans cette conjoncture, la réponse proposée par le fascisme est triple. En premier, lieu, il propose de substituer à la démocratie libérale défaillante un régime autoritaire de type nationaliste, capable de rétablir l'ordre et la discipline en encadrant la société et en dirigeant l'Etat. [...] en second lieu,  […] il se pressente comme l'adversaire principal du communisme […] Enfin, le fascisme va proposer des solutions à la situation de détresse qu'éprouve une partie de la population"

Les auteurs ne se limitent pas à la période historique qui s'achève par la chute du IIIe Riech, ils posent comme héritiers certains mouvements politiques très postérieurs, comme le Front National fondé en 1973 

Le Dictionnaire donne :
  • des grandes figures (Mussolini l'inventeur du fascisme, Hitler, Goebbels, Rudolf Hess, etc.) 
  • des personnalités liées directement aux mouvements (Anton Drexler, Jacques Doriot, Marcel Déat, Dino Grandi, etc.) 
  • des écrivains inspirateurs (Maurice Barrès) et des collaborationnistes (Pierre Drieu la Rochelle, Robert Brasillach, Lucien Rebatet)
  • des lieux (de la Brasserie du Putsch de 1923 à certains pays pour expliquer leur implication ou l'aspect résiduel comme au Brésil, le seul pays d'Amérique latine a avoir connu un tel phénomène)
  • des mouvements de pensée et partis politiques (Jeune Europe, Jeune nation, etc.)
  • des thématiques transversales (les intellectuels, l'architecture, le cinéma, eugénisme, etc.)
Chaque fiche, plus ou moins détaillée, donne une petite bibliographie complémentaire. Le tout forme un ouvrage d'une grande intelligence et d'une grande clarté, qui s'impose sans conteste comme une somme de référence.

Loïc Di Stefano

Serge Berstein, Pierre Milza, "Dictionnaire des fascismes et du nazisme", volume 1 : A-M, Perrin, "tempus", 623 pages, index, liste des entrées et de leurs corrélats, mars 2014, 10,45 eur
Aucun commentaire pour ce contenu.