Perrine Le Querrec : bruissements d'Elle

Perrine Le Querrec : bruissements d'Elle

A l'obsession proliférante des mots, Perrine Le Querrec préfère la segmentation. Existe dès lors dans ces deux textes - comme dans toute l'œuvre de la poétesse - l'accroissement de la sensation. Le corps s'y fait saltimbanque, "Acrobate / Dans les... Lire la suite

Perrine Le Querrec : le feminin comme tâche

Perrine Le Querrec : le feminin comme tâche

                    Jeanne L’Étang est un cas d’école. Bâtarde, fille d’une femme considérée elle-même comme folle, elle passe les premières années  enfermée dans les combles d’un appartement parisien. Mais lorsqu’elle s’en échappe elle se... Lire la suite

Perrine Le Querrec : vendanges et vidanges de l’amour

Perrine Le Querrec : vendanges et vidanges de l’amour

                      Perrine Le Querrec, Silence je me noie , Editions Derrière la Salle de Bains, Rouen, 8 E.   Il fait imaginer le livre de Perrine Le Querrec comme un cercle ou un puits. Un puits de silence que l’écriture recouvr... Lire la suite