Perrine Le Querrec : Lieu du lieu

Perrine Le Querrec : Lieu du lieu

Perrine Le Querrec nous entraîne en un pur et voluptueux sillage vers la clairière espérée d'une forêt qui n'a rien de noire. Au dessous des branches les corps cèdent, Here. Just for a few. Both satisfied , aurait dit Purcell. Ou – et si l'on... Lire la suite

Perrine Le Querrec : bruissements d'Elle

Perrine Le Querrec : bruissements d'Elle

A l'obsession proliférante des mots, Perrine Le Querrec préfère la segmentation. Existe dès lors dans ces deux textes - comme dans toute l'œuvre de la poétesse - l'accroissement de la sensation. Le corps s'y fait saltimbanque, "Acrobate / Dans les... Lire la suite

Perrine Le Querrec : le feminin comme tâche

Perrine Le Querrec : le feminin comme tâche

                    Jeanne L’Étang est un cas d’école. Bâtarde, fille d’une femme considérée elle-même comme folle, elle passe les premières années  enfermée dans les combles d’un appartement parisien. Mais lorsqu’elle s’en échappe elle se... Lire la suite

Perrine Le Querrec : vendanges et vidanges de l’amour

Perrine Le Querrec : vendanges et vidanges de l’amour

                      Perrine Le Querrec, Silence je me noie , Editions Derrière la Salle de Bains, Rouen, 8 E.   Il fait imaginer le livre de Perrine Le Querrec comme un cercle ou un puits. Un puits de silence que l’écriture recouvr... Lire la suite