L'Inde de Steve McCurry

Dans ce superbe ouvrage, Steve McCurry, le grand spécialiste du sous continent indien et de l’Orient, propose 96 photos en grande partie inédites prises en Inde, soit autant d’images contrastées de ce pays aux innombrables peuples et coutumes.


Qu’il s’agisse du portrait de la fille du propriétaire du musée des voitures anciennes de Bombay au volant d’uns sublime Rolls de collection, d’un modeste tailleur transportant sa machine à coudre rouillée dans les eaux de la mousson, à Porbandar Gujara, de pèlerins qui tournent autour des banians sacrés, saluent un stupa bouddhiste ou participent à la kumbh Mela, le plus grand pèlerinage au monde ; de fidèles en train d’immerger des statues de Ganesh dans la mer à Bombay, de célébrer la fête des couleurs au Rajasthan, ces photos exceptionnelles au format A3 sont une ode à la diversité et à la couleur.


Certains clichés comme cet adepte sikh en prière devant le temple d’or ou encore cette locomotive sombre dans son panache de vapeur sur fond de Taj Mahal immaculé, sont inoubliables.


Les ocres, les ors, les rouges les verts ou les bleus explosent dans ces représentations de fêtes ou plus simplement de scènes de la vie quotidienne. Les regards sont parfois presque hallucinés comme celui de ce vieux Rabari avec sa peau cuivrée, ses cheveux et barbes comme teintes avec une plante mystérieuse.


La diversité des croyances, les modes de vie indiens, radicalement différents d’une région à l’autre fascinent le photographe qui parcourt la région depuis une quarantaine d’années.


Steeve Mc Curry est - entre autres - l’auteur de "l’Afghane aux yeux verts", la photo iconique d’une jeune fille au regard stupéfiant, qui a fait le tour du monde.


Dans ses images saisissantes, il effectue un travail documentaire de premier plan en photographiant tout autant les riches et puissants que les plus démunis dans l’un des pays les plus inégalitaires au monde. Les héritiers dans leurs palaces font face aux bergers ou aux lavandières démunis de tout.


Pour ses photos composées avec la rigueur que l’on observe dans les plus grands tableaux de maître, Steve Mc Curry a reçu de nombreux prix, comme celui de "Photographe magazine de l'année", en 1984. Il a également remporté à deux reprises, le prix Olivier Rebbot. Plus récemment, en 2006, il fut lauréat du prix Editing Division et en 2012 lui fut décerné le

Grand prix de reconnaissance spécial du jury du concours POYi.


Brigit Bontour


Steve McCurry, Inde, Phaidon, 208 pages, 96 illustrations couleur, 

49,95 €



Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.