Adjugé, vendu ! 250 ans de culture et d’enchères chez Christie’s

La machine à écrire plaquée or de Ian Fleming, le maillot de football de la coupe du monde de 1970 de Pelé, une pierre de météorite, un squelette de mammouth,  un glaive médiéval de 1419  figurent parmi les objets les plus originaux vendus par Christie’s au court de ses 250 ans d’existence.  Parmi les plus classiques, on peut remarquer  une jarre guan, bleu et blanc, l’Etude pour un pape de Francis Bacon, le Paysan à la blouse bleue de Paul Cézanne, le Portrait de Lady Hamilton en Ariane par Elisabeth Vigée-Lebrun, l’ours en peluche Elliott, l’œuf Rothschild de Fabergé, le Nu couché d’Amedeo Modigliani, l’absinthe de Degas, une symphonie inédite de Verdi, East Wind over Weehawken de Edward Hopper…

Des milliers de tableaux, de livres, de vins, de bijoux, de manuscrits, de robes ayant appartenu à Marilyn Monroe ou à la princesse Diana, de collections entières comme celle d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé, riche de meubles, de sculptures, de peintures, toutes majeures, sont au fil des ans passés sous le marteau des commissaires-priseurs de Christie’s.

Une expérience qui donne  à la maison de ventes aux enchères un rôle central en matière d’expertise. Tous les objets vendus avec des prix  qui sont parfois des records fixent une cote et définissent des courants artistiques ont façonné au court du temps les gouts et les tendances mondiaux. « Christie’s a toujours été la plus grande bourse du monde en termes de créativité humaine, une salle où se vend et s’achète l’excellence artistique », déclare Dirk Boll, historien de l’art dans l’introduction.   Ce même historien  affirmant : «  Quand il tombe, le marteau crée un moment de vérité ».

Dans ce livre édité pour les 250 ans d’existence de la firme, les 250 ventes ou objets  les plus emblématiques (par leur prix, leur rareté, leur originalité) ont été choisis et sont décrits avec minutie. Les auteurs s’attachant autant à leur importance picturale ou symbolique qu’à leur place dans l’histoire de l’art ou de la culture.

Une chronologie des grandes ventes de la maison conclut l’ouvrage dans lequel le lecteur va de découvertes en émerveillement.

Brigit Bontour 

Adjugé, vendu ! 250 ans de culture et d’enchères chez Christie’s, avant-propos de Lord Rothschild, 496 pages, 49,95 euros.

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.