Ecrire une critique
Thomas Mann & Schopenhauer font la nique à la souffrance du monde

Thomas Mann & Schopenhauer font la nique à la souffrance du monde

Voilà une collection qui invite de grands écrivains – d’hier & d’aujourd’hui – à évoquer le classique qui les a le plus marqués. Huitième titre à paraître, ce Schopenhauer est la réédition d’un titre emblématique paru, en 1939, chez Corrêa/Buchet... Lire la suite

Roland Dubillard, artiste littéraire complet

Roland Dubillard, artiste littéraire complet

En voilà un qui mettait en peine les journalistes enclins aux raccourcis car comment le définir, tenter de le présenter, ce diable de génial écrivain à la fois auteur dramatique, poète et scénariste… mais aussi, crime de lèse-majesté, acteur ! Comment... Lire la suite

Maurizio Ferraris : zéro de conduite

Maurizio Ferraris : zéro de conduite

Le philosophe turinois Maurizio Ferraris a déjà écrit sur les déboires de l’humain face (ou accroché) au téléphone portable. Adepte d’Umberto Eco et de Derrida il a réduit le nouveau réalisme philosophique en une version un peu kitsch pour rappeler... Lire la suite

Dictionnaire Nietzsche

Dictionnaire Nietzsche

Dorian Astor, maître d’œuvre du Dictionnaire Nietzsche , ouvrage collectif, introduit avec raison celui-ci d’un paradoxe consistant à fabriquer le dictionnaire d’un philosophe qui, parmi tous ses pairs, s’est le plus défié des mots. Les vouant à la... Lire la suite

Interview. Sandrine Willems : animaux et "petits dieux"

Interview. Sandrine Willems : animaux et "petits dieux"

Dans la nouvelle intitulée Abraham et l'agneau , vous inversez la forme de la question sacrificielle en écrivant : "Peut-être Le trouverons-nous [ Dieu ] le jour où pour une bête nous donnerons notre vie." N'est-ce pas quelque peu excessif ? ... Lire la suite

La prétention philosophique : Denis Grozdanovitch

La prétention philosophique : Denis Grozdanovitch

   Dans le formidable cortège humain des penseurs  médiatiques, Denis Grozdanovitch reste un prince sans rire. La foule de qui veut pas passer idiot le saluera. Il y a loin pourtant des « exercices d’imbécillité » prônés par Valère Novarina pour... Lire la suite

Sandrine Willems, ou la psychologie des profondeurs

Sandrine Willems, ou la psychologie des profondeurs

Une fois encore, c’est avec un vif intérêt que l’on lit le dernier livre de Sandrine Willems, Addictions et reliances , qui paraît ces jours-ci aux éditions Les Impressions nouvelles. Cet ouvrage est à la fois un essai, un compte-rendu de... Lire la suite

Christine de Suède, "Maximes"

Christine de Suède, "Maximes"

"Le mérite vaut mieux que les trônes" Quand son père meurt à la guerre, ce qui lui laissera toujours le désir d'être présente sur un champ de bataille, Christine de Suède (1626-1689)  n'a que six ans, et la voilà reine. Peu portée sur les activités... Lire la suite

Philosopher avec Game of Thrones

Philosopher avec Game of Thrones

Lord Varys en pascalien pense que les hommes sont corrompus et donc agit pour maintenir la stabilité quelles que soient les changement qu'il doit opérer dans ses allégeances.  Tywin Lannister qui n'agit qu'en vertu de l'efficacité de l'action, quitte... Lire la suite

Boris Wolowiec : du principe de la forme

Boris Wolowiec : du principe de la forme

                    Chez Wolowiec les aphorismes  s ans se contredire,  se massacrent les uns les autres afin non de s’annuler mais de faire en sorte que la vérité d’un sens ne puisse se rete­nir dans un seul d’entre eux. L’auteur trouve... Lire la suite