Les perplexitudes de Pierre Alechinsky

Les perplexitudes de Pierre Alechinsky

Loin du tape-à-l’oeil de synthèse qui impose ses règles bidons comme si l’oeuvre était conciliable avec le bric-à-brac architectural Alechinsky poursuit ses « griffures » apparemment provisoires qui « à l’heure qu’il est » insultent les adeptes de la... Lire la suite

Stétié & Alechinsky : Espaces physiques, espaces mentaux

Stétié & Alechinsky : Espaces physiques, espaces mentaux

                      Stétié par sa poésie et comme toujours fait du roman de l’être un livre de l’oubli et de mémoire qu’Alechinsky souligne de ses traits. Les deux créateurs plongent le passé au présent et le présent au passé. Les temps... Lire la suite

Alechinsky appariteur ailé de Proust

Alechinsky appariteur ailé de Proust

Le souvenir prend sa source dans la tristesse, l’anxiété ou la peur de l’homme. On ne peut constater que l’échec de sa possession ou de sa réappropriation.  Tout au plus son échec peut prendre - comme chez Marcel Proust - une sorte de noblesse... Lire la suite

Centenaire Proust : Un amour de Swann, orné par Pierre Alechinsky

Centenaire Proust : Un amour de Swann, orné par Pierre Alechinsky

Il y a cent ans paraissait Du côté de chez Swann , le premier volume d’À la recherche du temps perdu . Une œuvre dont tout le monde parle, mais qui l’a lue dans son entier ? Bien peu de lecteurs, finalement ; et la polémique habille bien des discours... Lire la suite