À la recherche du temps perdu

À la recherche du temps perdu

Qu’aurions-nous de mieux à faire, perdus dans cette galère mondialisée, que de consacrer nos derniers instants de liberté à jouir de notre folie libertaire, justement, en nous coupant volontairement du monde digital pour recouvrer le temps lent, long,... Lire la suite

Une tendance récente de la littérature nord-américaine

Une tendance récente de la littérature nord-américaine

Une lectrice attentive me fait remarquer que plusieurs fois j’ai évoqué ici un roman écrit par une femme de l’Amérique du Nord ; que ces romans ont pour cadre une nature sauvage et luxuriante ; et que le personnage principal de chacun de ces romans... Lire la suite

Guyotat et le défroqué

Guyotat et le défroqué

Joyeux animaux de la misère fut présentée par Guyotat comme des jactances. Et l'auteur de préciser : La jactance est la manifestation de celle ou celui qui veut prendre la place de l’autre.   Ce procédé permet à l’auteur une forme de détente... Lire la suite

La sagesse d’Edgar Winger

La sagesse d’Edgar Winger

À force de déconstruire à la volée, les idiots utiles crachent aussi sur leur propre langue – après l’intrusion du point médian, on vomit l’imparfait du subjonctif – afin de parachever l’œuvre de destruction massive : parler français serait un acte... Lire la suite

Diane Chateau Alaberdina et la communauté inavouable

Diane Chateau Alaberdina et la communauté inavouable

Diane Chateau Alaberdina franchit l'obstacle du deuxième roman avec succès. Car d'une situation classique (le triangle amoureux) elle tire une grâce qui ouvre sur l'inattendu par un bouleversement des "rôles". L'auteure prouve que si tomber... Lire la suite

Les aventures indiennes de Louise Erdrich

Les aventures indiennes de Louise Erdrich

Affirmons-le d’emblée : lorsqu’on a entre les mains un Prix Pulitzer de cinq cents pages, on craint d’être déçu. On se demande si vraiment… ? Un soir et une nuit plus tard, on est parfaitement rassuré : le roman de Louise Erdrich est un des plus... Lire la suite

Jean-François Vernay : fantômes de l'île

Jean-François Vernay : fantômes de l'île

Il se peut qu'un jour les presqu’îliens du livre délaissent le monde visible des faits et gestes pour s’intéresser à l’invisible des vies intérieures. Mais il semble que ceux qui s'y perdent se privent de toute voix. Toutefois, s'ils arrivent à... Lire la suite

Pinar Selek : Nice ville ouverte

Pinar Selek : Nice ville ouverte

Celle qui a connu – avant d'obtenir de nationalité française – la prison en Turquie poursuit par la fiction son chant pour la défense des opprimés et des marginaux à travers la fiction et bien des embarcadères. Son  roman peut se lire comme un livre... Lire la suite

Leslie Kaplan : train de nuit et nef des fous

Leslie Kaplan : train de nuit et nef des fous

À travers une écriture rapide qui éloigne de tout logos et dans l'économie qui lui est chère Leslie Kaplan crée une sorte de fable politique pour nous ramener au réel ou du moins dans ses marges et spéculations. Fous et bouffons de culture vont y... Lire la suite

Morgiewicz chaud lapin, ou pas

Morgiewicz chaud lapin, ou pas

Grand écart en absurdie : entre L’homme sans qualité – Musil – et Ferdydurke – Gombrowicz – il faudra désormais faire une place dans la bibliothèque idéale pour ce missile à têtes multiples qui frappe au cœur avec une sombre et non moins pétillante... Lire la suite

Molière ou Corneille ? Telle est la question !

Molière ou Corneille ? Telle est la question !

Dans ce sac ridicule où Scapin s’enveloppe / Je ne reconnais plus l’auteur du Misanthrope (Boileau). Difficile de contester la pertinence de ce constat. Guère de point commun, en apparence, entre l’auteur de La Jalousie du Barbouillé et celui de Dom... Lire la suite

Errance, désert et déshérence

Errance, désert et déshérence

Pour une fois, il n’y aura pas, dans ce grand roman américain, de forêt étrange ou accueillante (Glendy Vanderah) ni de rivage hanté par un père démoniaque (Gabriel Tallent), mais l’on se trouvera plus simplement, et surtout plus sobrement, dans le... Lire la suite

Philip Roth et ses doubles 

Philip Roth et ses doubles 

La période de création qui recouvre ce volume montre combien Philip Roth a toujours su jouer de la réalité et de la fiction. Et même  si désormais il n'est plus le seul héros rothien,  Zuckerman occupe une belle place. Toutefois jaillissent  d'autres... Lire la suite

53 jours avec Georges Perec

53 jours avec Georges Perec

En 2017, tout Perec se retrouvait emboîté dans deux volumes en cuir . La Pléiade publiait l’intégrale des livres parus de son vivant. Reste quelques perles et autres documents. Dont ce roman inachevé. Mi-polar, mi-espionnage. Une fois encore le... Lire la suite

Le Retournement : une identité en miettes

Le Retournement : une identité en miettes

Entre l’homme mûr, élevé dans une famille juive laïque, patron d’une grande maison d’édition parisienne et Nour, franco-libanaise, chrétienne d’Orient, c’est le jour et la nuit.  Entre eux, les contradictions qui n’en sont pas s’additionnent : Elle... Lire la suite

Jean Streff sous le fil du rasoir

Jean Streff sous le fil du rasoir

Cette fiction de jeunesse  de Jean Streff a connu bien des avatars au titre de promesses d'édition non tenues. Depuis sa première version de 1963 l'auteur n'a cessé de la réécrire : elle trouve enfin un éditeur courageux. Jacques Cauda (directeur de... Lire la suite

Entretien avec Jean-Marie Rouart

Entretien avec Jean-Marie Rouart

Bertrand du Chambon : Jean-Marie Rouart, nous nous étions rencontrés en 2018 à l’occasion de votre roman, La Vérité sur la comtesse Berdaiev , et voici que vous nous proposez un texte très différent, Mes Révoltes , qui s’apparente à un essai... Lire la suite

La Femme du dessus

La Femme du dessus

Un roman court au style vif et flamboyant. Le narrateur – Franz – tombe amoureux de sa voisine du dessus, Mila. Dans un jeu textuel particulier, on suit ses errances entre désir d'Elle et quête de l'identité. Originaire des Cévennes qui coulent... Lire la suite

Attila Bartis : l’amour est-il la fin de tout ?

Attila Bartis : l’amour est-il la fin de tout ?

Faut-il toujours chercher le défaut d’amour dans la dégradation – ou l’absence – de construction mentale du sujet ? Absence d’amour parental – quitte à en devenir un besoin vital, comme évoqué dans le Saturne de Sarah Chiche – ou incompréhension... Lire la suite

Les illusions perdues d'Élisabeth Morcellet

Les illusions perdues d'Élisabeth Morcellet

Beaucoup de fictions aux promesses ambitieuses ne les tiennent pas. Cela ne se vérifie pas avec le roman monde d'Élisabeth Morcellet. Modestement décrit pas son auteure non comme un livre mais le billet d'entrée d'une exposition, celle du vivant ,... Lire la suite