Les Carnets de Cerise, t. 4, La Déesse sans visage

Pour ses douze ans, amère de Cerise lui fait un super cadeau : résoudre une énigme dans le manoir aux cents mystères, comme un Cluedo™ en grandeur nature (mais sans le meurtre, il s'agit d'enfants) où chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice.  Tandis que ses meilleures amies, Line et Erica, ont réuni dans un livre toutes les fiches de personnage de  Cerise où elle inventait l'histoire des gens qu'elle croisait dans sa petite vie, quand elle était chez sa nounou (voir les albums précédents). Les trois amies poursuivent l'aventure et rencontre le fils du châtelain qui les emmène avec sa bande dans une grotte pour y chercher un trésor. 
La bande d'amis aide Cerise à finir l'aventure dans le manoir, mais s'aperçoivent que cette énigme ne fait pas parti du programme, c'est la nounou qui a tout manigancé pour que Cerise l'aide à retrouver le passé de ce manoir, ancien théâtre où elle avait une très bonne amie. 

"Nobles étrangers, vous avez arpenté les couloirs du manoir aux cent mystères alors qu'il était baigné de lumière. Mais survivrez-vous aux ombres de la nuit ?"

Personnage très attachant, véritable star des pré-ado, Cerise et ses fameux carnets, elle qui rêve de devenir romancière quand elle sera grande, révèle dans sa quatrième aventure un peu plus sur sa relation avec sa mère et sur elle-même. Un peu plus grande, Cerise peut aussi  aborder des thèmes plus difficiles, et plus intime, proche des secrets de famille.

Les dessins magnifiques d'Aurélie Neyret, plein d'espièglerie et de tendresse, sont pour beaucoup dans le succès de cette série.



Loïc & Salomé Di Stefano

 Joris Chamblain (scénario), Aurélie Neyret (dessin), Cerise, t. 4, La Déesse sans visage, Soleil, "métamorphose", janvier 2016, 88 pages, 15,95 eur

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.