Guide de survie en milieu hostile.

Discret mais efficace, esclave des temps modernes, vivant dans l’ombre, le stagiaire peut devenir si le contexte s’y prête,  un assassin au dessus de tout soupçon.

John Lago qui vient d’intégrer un prestigieux cabinet  d’avocats New Yorkais afin d’éliminer l’un des associés a décidé d’écrire un Guide de survie en milieu hostile à destination de ses jeunes collègues. Par ce biais il  prodigue de précieux conseils aux nouvelles recrues de l’organisation  opaque qui l’emploie, spécialisée dans l’entraînement et le placement des « stagiaires ».
Le stagiaire tueur  compte sur cette dernière mission avant de prendre sa retraite car d’une part, il atteint les vingt cinq ans, âge limite pour être un stagiaire  crédible. D’autre part les trente quatre meurtres qu’il a commis l’ont profondément marqués.
La recette du tueur parfait est simple : il suffit de se rendre indispensable à son patron de n’importe quelle façon. Celui-ci aime le café : faites en sorte de vous l’attacher avec un nectar inoubliable de votre cru et vous deviendrez à ses yeux la personne la plus importante de la boîte.

Au fil de l’intrigue mouvementée, la fragilité du personnage apparaît derrière le cynisme qu’il montre  et la violence qu’il engendre. Son passé d’orphelin pèse lourd et explique sa dérive mortelle.
Allant de rebondissements en rebondissements, ce roman aussi déjanté qu’original fait vivre à son lecteur de superbes moments de lecture.

Ce premier roman impose d’emblée Shane Kuhn comme l’un des auteurs de thriller les plus intéressants de sa génération.

Brigit Bontour

Shane Khune, Guide de survie en milieu hostile, Sonatine, mars 2014, 312p. 23 euros

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.