"Duane est amoureux", Larry McMurtry

De retour d'un séjour d'Egypte trois ans après la mort de sa femme, tout s'écroule autour de Duane Moore : une de ses filles quitte son mari pour s'en aller vivre avec une femme... l'autre abandonne tout pour se faire nonne. Seul son grand fils qui, après avoir essayé toutes les drogues possibles, s'est avéré un très bon gérant de l'entreprise pétrolière familiale la développant sans commune mesure. C'est la bonne surprise. Mais cette réussite est aussi à l'origine de la fuite de la famille à la grande ville, loin de ce trou perdu ou Duane a construit toute sa vie. 
Il n'y a rien de plus à faire pour Duane que d'aller dans sa cabane, seul, regarder le monde moderne définitivement mettre fin à tout ce qu'il appréciait. Lui qui a choisi de ne plus conduire et de toujours se déplacer à pied ou en vélo, presque un crime (ou signe de démence !) au pays où règne l'automobile.
Dans ses anciens bureaux, tout juste occupés par les querelles incessantes de ses deux plus vieux employés, ses deux plus vieux amis, Duane voit une jeune femme très belle dont les tétons pointent ! Coup d'oeil à Annie Cameron, coup de foudre, mais l'âge joue contre lui... Brillante géologue engagée pour une courte mission d'exploration pétrolière, Annie va bouleverser la vie de Duane et lui offrir de faire enfin son deuil, dans une relation très belle et compliquée, mais d'une tendresse incroyable.

Duane est amoureux est un roman absolument génial, truculent, par le ton, par l'humour, par l'humanité qui sourd de chacun des personnages et par le portrait que le facétieux Larry McMurtry fait de ce Texas figé entre puits de pétrole et grosses cylindrées, entre la campagne qui se confit lentement et la mégalopole qui écrase tout alentour. Beaucoup moins cowboy que les habituels héros de McMurtry (auteur entre autres du Secret de Brokeback mountain et de Lonesome Dove, prix Pulitzer 1986), Duane Moore est un vieil homme incroyablement attachant.

Loïc Di Stefano

Larry McMurtry, Duane est amoureux, traduit de l'anglais (USA) par Sophie Aslanides, Sonatine, mars 2015, 256 pages, 18 eur

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.