Les illuminations de Clara Dupont-Monod

Clara Dupont-Monod réussit un petit exploit en évoquant l'histoire de la vie d'un handicapé et de la fratrie qui l'entoure sans pathos ni sentimentalisme feel-good.
Chacun des enfants vit cette présence à sa manière et l'auteure s'immisce dans chacun d'eux pour illustrer comment ils existent face au "poids" d'une telle présence.

Tout un monde du présent – nourri aussi par certaines douleurs du passé étirées de chagrin – s'anime afin d'exprimer ce qui arrive. Une telle narration prouve qu'avec cette présence qui ourle le quotidien, se produit un apparentement particulier qu'une vie dite normale n'aurait pu donner.

L'auteure crée un univers où résonne l'espoir.  Car au-delà de la honte, de la gêne et des certains sentiments chargés d'ombre jaillit une étincelle imprévue par apprentissage de diverses maîtrises de l'existence. Si bien que par-delà la tristesse et la grimace de la destinée, au sein de la nature, celles ou ceux qui s'estiment parfois mal ou pas assez aimants retrouvent un moi tribal affranchi du négatif de la situation. Elle donne à la vie un sens plus légitime encore.
À cœur battant, loin de l'esbroufe Clara Dupont-Monod recrée un chant unanime là où il fut d'abord étouffé. Et ce, au nom d'une soif éternel de l'amour que l'on reçoit ou qu donne. Bref qui est partagé.

Jean-Paul Gavard-Perret

Clara Dupont-Monod, S'adapter, Stock, aout 2021, 170 p.-, 18,50 €

Aucun commentaire pour ce contenu.