Ecrire une critique
Nous sommes Tous des oiseaux perdus dans l’injustice de la vérité

Nous sommes Tous des oiseaux perdus dans l’injustice de la vérité

Peut-on être indifférent au monde, comme me le rappelle mon ange silésien qui veille à contenir ma folie ? Peut-on s’extraire du chaos général pour ne cultiver que son jardin, loin des Hommes et de leurs turpitudes, de leurs caprices et de leur... Lire la suite

Roland Dubillard, artiste littéraire complet

Roland Dubillard, artiste littéraire complet

En voilà un qui mettait en peine les journalistes enclins aux raccourcis car comment le définir, tenter de le présenter, ce diable de génial écrivain à la fois auteur dramatique, poète et scénariste… mais aussi, crime de lèse-majesté, acteur ! Comment... Lire la suite

Eugène Ionesco : le peintre en roi nu

Eugène Ionesco : le peintre en roi nu

Il  est arrivé un moment (de crise) où Ionesco opta pour la peinture car elle est silencieuse. Tout se passa comme si l’auteur (à l’époque vilipendé et contesté) en avait assez des mots, du bavardage, de l’écriture, des interprétations des acteurs,... Lire la suite

Frank Smith : Voix

Frank Smith : Voix

Frank Smith donne ici à ses semblables et frères (sœurs idem) remarques et conseils - même si l’impératif de chaque segment pourrait faire penser à des ordres. Le tout sous l’égide d’une injonction capitale : ne pas se conformer à un usage - soit-il... Lire la suite

Le théâtre didascalique de Philippe Jaffeux

Le théâtre didascalique de Philippe Jaffeux

1222 répliques pour 26 acteurs venant de la salle ou des cintres, côté jardin botaniques et cours des miracles : tel est l’enjeu de celles ou ceux  qui auront à incarné deux personnages dans un dialogue de sourds, de cire plus que de circonstance où... Lire la suite

Les jardins des délices de Georges Pérec

Les jardins des délices de Georges Pérec

  Un certain sens du rire - par celui de rites intempestifs - fait de l’oeuvre de Pérec la plus fantastique recherche de soi et du monde. Elle métamorphose l’auteur à la fois en un parfait opposé et un même de Proust. Sur un terrain premier... Lire la suite

Beckett et Camus, les mots de leur théâtre

Beckett et Camus, les mots de leur théâtre

Ils ont reçu l’un et l’autre le Prix Nobel de littérature, Albert Camus en 1957, Samuel Beckett en 1969. Le premier est né en 1913 à Mondovi, aujourd’hui Dréan, près d’Annaba, anciennement Bône, en Algérie. Le second est né en 1906, à Foxrock, au... Lire la suite

Une terne réactivation du mythe d'Oedipe à la Colline

Une terne réactivation du mythe d'Oedipe à la Colline

Une vielle voix éraillée, dans le noir, rappelle le rôle d’Œdipe : ses déterminations, ses souffrances ses ultimes abnégations. Sur quelques notes de guitare, se brosse le tableau d’un héros démenti, résigné, plein d’une lugubre sérénité qui le rend... Lire la suite

Intérieur de Maurice Maeterlinck à la Comédie française : Scandaleux !

Intérieur de Maurice Maeterlinck à la Comédie française : Scandaleux !

Il en va désormais du théâtre – dans cette culture française qui n’existe pas, ou plus, selon monsieur Macron – comme de tout le reste : on se moque des gens ! Tenté par l’approche poétique de Maurice Maeterlinck , ne voilà-t-il pas que je jette mon... Lire la suite

Place des héros ? Au creux de l'absence...

Place des héros ? Au creux de l'absence...

Une femme à la fenêtre, des paquets des chaussures, dans un décor défraichi qui a quelque chose de massif et d’irrésolu. L’atmosphère est pesante ; les couleurs sont ternes et le climat s’affiche comme défraîchi. On ne parle que par procuration ; d’un... Lire la suite