Le marchand de Venise, un spectacle vif et vivifiant

La musique, les trépidations des acteurs envahissent tout de suite le plateau : quelques pas furtifs, des regards entendus, un éclairage partiel des premiers mouvements suffisent à dynamiser le propos. L’argument se présente comme à la fois cruel et plaisant : il s’agit d’une dette gagée sur de la chair. D’aspect composite, la pièce mêle une histoire d’amour (la conquête passe par l’épreuve d’un choix aveugle) et un emprunt fait un peu vite à un usurier juif cherchant à venger les humiliations dont il fait l’objet. C’est en même temps une fable sur la rivalité du catholicisme et du judaïsme. La troupe s’empare de ce sujet grave sans ambages, avec la spontanéité et la générosité qui la caractérisent, pour mener bon train une représentation alerte.


Le ton est juste, franc, efficace, même s’il ne procède pas d’une grande élaboration. Il s’autorise de l’ambivalence de la pièce : antisémite, elle présente en même temps une mise en perspective de l’antisémitisme. C’est bien l’intérêt toujours vif de Shakespeare : l’irrésolution du sens qu’il construit. Les comédiens, animés d’une belle énergie, savent distraire sans interdire de réfléchir. Certes ils forcent un peu le trait, grossissent sensiblement les expressions. Mais le résultat est sain, dynamique : on ne saurait bouder le plaisir d’un spectacle à la fois léger et ambigu. Sans surcharger le texte, avec les seuls moyens de l’engagement soutenu des acteurs, la Compagnie 13 parvient à présenter un spectacle simple et riche, vif et même édifiant.

 

Christophe Giolito

 

Le marchand de Venise de

William Shakespeare, mise en scène de Pascal Faber

Avec Philippe Blondelle, Séverine Cojannot, Frédéric Jeannot, Michel Papineschi, Régis Vlachos et Charlotte Zotto.

 

Traduction Florence Le Corre-Person Adaptation Florence Corre-Person et Pascal Faber.

Lumière Sébastien Lanoue ; univers sonore Jeanne Signé ; costumes Madeleine Lhopitallier.

Au Théâtre Le Lucernaire, 53, rue Notre-Dame des Champs - 75006 PARIS
métro Vavin - Notre-Dame des ChampsTél. 01 45 44 57 34

http://www.lucernaire.fr/beta1/index.php?option=com_content&task=view&id=1731&Itemid=56#.VIsqPHvyzGg

À partir du 19 novembre 2014, du mardi au samedi à 21h30, le dimanche à 17h.

Sur le même thème

Aucun commentaire pour ce contenu.