Suivre ce groupe
Paul Éluard

Paul Éluard : Biographie

il y a 53 mois Suivre · Utile  (1) · Commenter

Vie et œuvre de Paul Éluard (1895-1952)


 

1895 – Naissance le 14 décembre d'Eugène Émile Paul Grindel à Saint-Denis.

 

1908 – Installation de la famille à Paris.

 

1912 – Sanatorium et rencontre avec Gala.

 

1913 – Publication à compte d'auteur et sous le nom de Paul-Eugène Grindel des Premiers poèmes sous-titré Loisirs, Pierrot, Les cinq rondels de tout jeune homme.

 

1914 – Publication des Dialogues des inutiles.

Le mariage avec Gala est repoussé par les familles. Gala rentre à Moscou, Paul à Paris.

 

1915 – Incorporation au régiment d'infanterie coloniale, puis à la 22e section d'infirmerie militaire comme infirmier sur le front de la Somme.

 

1916 – Affectation au 95e régiment d'infanterie. Le Devoir est publié sous le nom de Paul Éluard, nom de sa grand-mère maternelle.

 

1917 – Mariage avec Gala (21 février). Publication du Devoir et l'Inquiétude.

 

1918 – Naissance de Cécile Eluard. Publication des Poèmes pour la Paix.

 

1919 – Rencontre déterminante avec André Breton, Louis Aragon et Philippe Soupault à l'instigation de Jean Paulhan. Le premier cercle surréaliste est en gestation.

 

1920 – Publication des Animaux et leurs Hommes, les Hommes et leurs Animaux. Premier numéro de la revue Proverbe.

 

1921 – Publication de Les Nécessités de la Vie et les Conséquences des Rêves (préface de Jean Paulhan).

 

1922 – Publication de Répétitions (illustrations de Max Ernst) et Les Malheurs des Immortels illustrations de Max Ernst).

 

1923 - Rupture avec le mouvement Dada et mémorable bagarre au Théâtre Michel entre Paul Éluard et Tristan Tzara (fondateur de Dada).

 

1924  Publication de Mourir de ne pas mourir. Voyage autour du monde de mars à octobre.

 

1925 -  Publication de 152 Proverbes mis au goût du jour (avec Benjamin Pèret) et de Au Défaut du silence illustrations de Max Ernst).

 

1926 -  Publication de Capital de la Douleur, Les Dessous d'une Vie ou la Pyramide humaine  (portrait de Max Ernst).

Adhésion au Parti communiste français dont il sera exclu, comme les autres surréalistes, en 1933.

 

1928 -  Publication de Défense de savoir (illustrations de Chirico).

 

1929 -  Publication de L'Amour, la Poésie.

Grave tensions dans le couple Éluard-Gala.

 

1930 -  Publication de Ralentir Travaux (en collaboration avec René Char et André Breton), de l'Immaculée conception et de A toute Épreuve.

Séparation avec Gala, qui le quitte pour Dali. Rencontre avec Maria Benz qu'il surnomme Nusch.

 

1931 -  Publication de Dors.

 

1932 -  Publication de La Vie immédiate.

 

1933 -  Publication de Comme deux gouttes d'Eau.

Exclusion du Parti Communiste Français en raison de divergences avec le modèle soviétique.

 

1934 -   Publication de La Rose publique. Mariage avec Nusch (21 août).

 

1935 -  Publication de Nuits partagées (illustrations de Dali) et de Facile (photographies de Man Ray).

 

1936 -  Publication de Notes sur la poésie (avec André Breton), de La Barre d'Appui (illustrations de Picasso) et des Yeux fertiles (illustrations de Picasso).

 

1937 – Publication de L'Évidence poétique, des Mains libres (dessins de Man Ray), de Appliquée (illustrations de Valentine Hugo), de Premières vues anciennes et de Quelques-uns des mots qui jusqu'ici m'étaient mystérieusement interdits.

 

1938 – Publication du Dictionnaire abrégé du Surréalisme (avec André Breton), de Cours naturel, de Médieuses (illustration de Valentine Hugo). Rupture des relations avec André Breton.

 

1939 – Publication de Chanson complète (illustrations de Max Ernst) et de Donner à voir. Mobilisation dans l'Intendance.

 

1940 – Retour à Paris.

 

1941 – Publication de Moralité du Sommeil (illustrations de Magritte), de Sur les Pentes inférieures (préface de Jean Paulhan) et d'un Choix de poèmes 1914-1941.

 

1942 – Publication du Livre ouvert (II – 1939-1941), de La Dernière Nuit (illustration d'Henri Laurens), de Poésie involontaire et Poésie intentionnelle, et de Poésie et Vérité 1942 (qui contient le célèbre « Liberté » que les avions anglais parachuteront dans les maquis)

Retour au  Parti Communiste Français.

 

1943 – Publication clandestine des Sept Poèmes d'Amour en Guerre.

 

1944 - Publication de Le Lit, la table, de Dignes de vivre (illustration de Fautrier), de Au rendez-vous allemand. Création de la revue L'Éternelle revue.

 

1945 - Publication de En avril 1944, avril respirait encore (illustration de Jean Hugo), de A Pablo Picasso, de Lingères légères, de Double d'Ombre (illustration A. Beaudin), d'Une longue réflexion amoureuse.

Discours à l'occasion du retour des cendres de Desnos.

Éluard est un héros de la Libération.

 

1946 - Publication de Poésie ininterrompue, des Souvenirs de la Maison des fous (illustration de Gérard Vulliamy), du Dur désir de durer (illustration de Chagall) et d'Objet des mots et des Images (lithographies d'Engel Pak).

De nombreux voyages (Yougoslavie, Grèce, Italie, Tchécoslovaquie) et mort de Nusch d'une hémorragie cérébrale (28 novembre), Paul Éluard est désespéré et pense au suicide.

 

1947 - Publication du Livre ouvert 1938-1944, du Temps déborde (sous le pseudonyme de Didier Desroches), de Corps mémorable (sous le pseudonyme de Brun), de A l'intérieur de la Vue, huit poèmes visible (avec Marx Ernst) et du Meilleur choix de poèmes est celui que l'on fait pour soi, 1818-1918.

 

1948 - Publication de Picasso à Antibes (photographies de Michel Sima), des Premiers poèmes, des Poèmes politiques (préface d'Aragon), des Perspectives (gravures d'A. Flocon) et du Bestiaire de Paul Éluard.

Voyage en Pologne.

 

1949 - Publication  de Léda, une leçon de Morale, de Je l'aime, elle m'aimait, de La Saison des amours.

Nombreux voyages, en Grèce, Hongrie, Mexique. Rencontre avec Dominique.

 

1950 - Publication de Hommages.

Nombreux voyages en Tchécoslovaquie, en Bulgarie et en U.R.S.S.

 

1951 - Publication de Pouvoir tout dire (illustration de Françoise Gillot), de La Jarre peut-elle être plus belle que l'eau ?, du Phénix (illustration de Valentine Hugo), du Visage de la Paix (illustration de Picasso), de la Première anthologie vivante de la poésie du Passé et de Graine d'Aile.

Mariage avec Dominique.

 

1952 - Publication de l'Anthologie des écrits sur l'art, des Poèmes pour tous, des Sentiers et les routes de la Poésie

Conférence de Genève, voyage à Moscou. Mort (18 novembre) d'une crise cardiaque, enterrement au Père-Lachaise (22 novembre).


Loïc Di Stefano

il y a 53 mois Suivre · Utile  (1) · Commenter
Le salon littéraire
à suivre sur le salon littéraire










● LE MEILLEUR DES LIVRES

La sélection d'Annick Geille des meilleurs livres de la période avec des extraits exclusifs.





● LES RENCONTRES DU SALON
Retrouvez les interviews du Salon littéraire. 

 NE LISEZ PAS CES LIVRES !
Et si les écrivains eux-mêmes vous donnaient dix bonnes raisons de ne pas lire leurs livres !

biographies et résumés d'oeuvres
 BIOGRAPHIES D’AUTEURS
Panorama de la littérature de tous temps et de tous pays. Biographies d'auteurs.

 RÉSUMÉS D’ŒUVRES
Résumés et analyses des grandes œuvres de la littérature classique et moderne.

retrouvez nous aussi sur