Saint-Exupéry, avoir le ciel pour royaume

Saint-Exupéry, avoir le ciel pour royaume

Dans ses souvenirs, datés de 1945, Léon-Paul Fargue signe avec son style inimitable un portrait d’Antoine de Saint-Exupéry aussi affectueux que délicieux, notant que « Saint-Ex avait le regard étonné, le nez étonné, l’ovale étonné, et pourtant il se... Lire la suite

Palma Bucarelli : la Galerie, c’est moi

Palma Bucarelli : la Galerie, c’est moi

La Galerie, c’est moi , avait coutume de dire Palma Bucarelli . La Galerie nationale d’art moderne. À Rome. Institution poussiéreuse dont elle prit les rênes en 1941. Pour en faire un lieu d’exposition internationalement reconnu. Durant trente-quatre... Lire la suite

Râler, se plaindre, critiquer… Arrête, Margaret !

Râler, se plaindre, critiquer… Arrête, Margaret !

Arrête Margaret ! d’Adeline Russier est un livre qui va bien avec la saison. A l’approche de l’hiver on râle, on déprime, on se plaint … Il y a dans l’air un je ne sais quoi qui nous emporte dans les affres de la morosité. Pour combattre cela, il... Lire la suite

Sollers innocent ?

Sollers innocent ?

Peut-on encore être détaché en ces temps de jacquerie ? Déjà Pierre Desproges s’affichait en artiste dégagé , en opposition à la cohorte d’artistes engagés pour des causes X et Y, dont la moitié ne les concernaient en rien, mais ils suivaient le... Lire la suite

C'est bien Vincent qu’on assassine

C'est bien Vincent qu’on assassine

Vincent Van Gogh était très loin d'être fou, il était surtout insatisfait, habité par une rage lanciante, frustré face à la peinture qu’il faisait et qui n’avançait pas assez vite vers ce qu’il désirait… Il n’était donc pas dépressif et n’aurait... Lire la suite

Vie n’a pas d’adjectif

Vie n’a pas d’adjectif

Faut-il dresser un bilan à la fin de sa vie ou se lancer dans un nouveau projet pour prolonger l’aventure et détourner la Faucheuse ? Clarice Lispector a choisi les deux, ô capitaine, mon capitaine ; elle a décidé d’écrire pour tenter d’y comprendre... Lire la suite

Trois migrants dans un salon, est-ce politiquement correct ?

Trois migrants dans un salon, est-ce politiquement correct ?

Matthieu Falcone vit en Provence, dans un village près de Manosque. On imagine sans peine qu’un certain berger l’aura inspiré. Ce passeur impénitent qui fait fi des lois. Va chercher les migrants en Italie. Et les aide à franchir les cols pour les... Lire la suite

Charnwood, ou la croisière s'amuse

Charnwood, ou la croisière s'amuse

Guy et Max, deux vétérans de la Première guerre mondiale mais surtout escrocs de salon quittent précipitamment les Etats-Unis,  de peur d'être rattrapés par la justice. Leur parcours n'est pas brillant, leur avenir encore moins. Après sept ans,... Lire la suite

Toutes les femmes sauf une

Toutes les femmes sauf une

La naissance d’un enfant, plus beau jour de l’existence  d’une femme ? Pas pour Marie, l'héroïne, qui outre les désagréments du moment revoit défiler les moments graves de sa vie, à l’aune des rapports exécrables qu’elle entretient avec sa mère.  Une... Lire la suite

Jérôme Bertin : dynamique des zones grises

Jérôme Bertin : dynamique des zones grises

Jérôme Bertin dans son journal d'un fou dessine la figure d'un cas soc' qui est aussi cas d'X. Il ne vote pas, et s'il était au pouvoir se comporterait comme "la pire des vermines". Mais au sein de ses "camarades de crasse" il a d'autres chattes à... Lire la suite

Kamel Daoud, Meursault contre-enquête : Pour relire L’Étranger de Camus

Kamel Daoud, Meursault contre-enquête : Pour relire L’Étranger de Camus

Après l’attentat à Charlie-Hebdo , le 7 janvier dernier et ses suites immédiates – les grandes manifestations en France sous le mot d’ordre « Je suis Charlie » mais aussi des drapeaux français brûlés dans le monde musulman, jusqu’à Alger, le 16... Lire la suite

Robinson Crusoé illustré dans la Pléaide

Robinson Crusoé illustré dans la Pléaide

Ce tirage spécial est illustré. Il est non numéroté : un hors-série de la Pléiade, en quelque sorte. Rareté apparue à la veille des Fêtes. Une belle idée de cadeau… Présent particulier pour tout amoureux des Lettres. Hé oui, de son vivant, Defoe n’a... Lire la suite

Seule la Beauté

Seule la Beauté

Empédocle aurait-il raison ? Si je suis honnête. Que je regarde autour de moi. Que je comprenne dans quel monde j’évolue. Je constate que nous avons été précipité dans le pays sans joie . Que je suis-aveugle pour ne pas saisir toute cette haine qui... Lire la suite

Drame à Casa

Drame à Casa

Si la belle Ichrak a été assassinée, il semblerait que ce ne soit pas pour la voler. Ni abuser d’elle. La fille aux multiples charmes n’aura pas vendu son âme. Seul son corps lui permettait d’accéder aux prismes du pouvoir. Ensorcelant les hommes,... Lire la suite

Nathan Hill : Calamity et son double

Nathan Hill : Calamity et son double

Pour sauver sa mise éditoriale, un jeune homme - abandonné par sa mère - ne s'en soucie guère jusqu’à ce que l’éditeur de son roman - qui lui a payé une forte avance - veut le poursuivre en justice eu égard à cet abandon qui soudain l’action lui... Lire la suite

Les prix littéraires 2018

Les prix littéraires 2018

Prix Interallié 2018 : - L’hiver du mécontentement de Thomas B. Reverdy (Flammarion) - - - - - - - - - - - Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2018 a été décerné lundi 12 novembre 2018 à : Nathalie Léger pour La Robe blanche (éditions... Lire la suite

Les larmes de la liberté

Les larmes de la liberté

En 1830, à Philadelphie, James Pike voit sa vie s’écrouler. Adopté par un couple d’orfèvres, son monde chavire quand il apprend que sa bien-aimée, mariée à un autre est enceinte de lui. Dévasté, il réalise que l’enfant peut naître noir, lui-même étant... Lire la suite

L'ère des suspects

L'ère des suspects

Dans une banlieue perdue, la « cité noire de Versières  », un adolescent  d'origine maghrébine apparemment sans histoires est retrouvé mort, près d'une voie de RER. Très vite, un jeune policier est suspecté de l'avoir poursuivi et acculé. C'est déjà... Lire la suite

Qui est donc Gerda Taro, la fille au Leica ?

Qui est donc Gerda Taro, la fille au Leica ?

En janvier 2011, Susana Fortes nous invitait à attendre Robert Capa – comme tout le monde, pourrait-on dire, tant André Friedmann ne tenait pas en place – et en couverture l’éditrice, Héloïse d’Ormesson , nous gratifiait de l’une des rares photos du... Lire la suite

La parole du chacal, un ethno-thriller chez les Dogons

La parole du chacal, un ethno-thriller chez les Dogons

Clarence Pitz signe son premier roman. Elle est anthropologue et nous emmène dans un voyage absolument fabuleux et effrayant. Les descriptions de la nature en plein cœur de l’Afrique apportent un peu de calme à ce thriller hors du commun. « …Tu... Lire la suite